WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Tue 14 Feb 2023

Tänak ne s'attendait pas à gagner en Suède

L'Estonien Ott Tänak a confié sa surprise après sa victoire avec M-Sport Ford World Rally Team la semaine dernière au Rallye de Suède.

Ott Tänak abordait sa deuxième épreuve en mondial au volant d'un Ford Puma Rally1 avec peu d'attentes, mais le pilote M-Sport Ford World Rally Team a réalisé une performance remarquable pour s'imposer avec 18''7 d'avance sur la Hyundai de Craig Breen.

S'il n'a remporté qu'une seule des dix-huit spéciales sur neige, l'Estonien s'est placé parmi les trois premiers sur douze d'entre elles. Cette régularité a fini par payer pour son copilote Martin Järveoja et lui.

« C'était une bonne victoire, un peu riche en émotions », révélait-il après son succès. « Il y avait aussi un peu de tension ce week-end. Nous sommes arrivés sur le rallye, je ne dirais pas sans trop d'attentes, mais nous n'en attendions rien en fait. Nous ne savions pas à quoi nous attendre. Nous sommes juste venus ici pour voir ce que nous pouvions faire. »

La première étape s'est relativement bien déroulée pour Ott Tänak, leader avant l'assistance à mi-journée. C'est toutefois samedi qu'il a véritablement commencé à prendre son envol, reprenant la tête à Craig Breen au prix d'une grosse attaque dans l'obscurité.

« Il m'a clairement fallu un peu de temps pour m'adapter à la voiture et c'était un peu difficile », ajoutait-il. « Je dirais que j'ai compris ce que je devais faire pour faire de bons temps dès samedi.  Nous n'avons pas vraiment signé de scratches, mais nous étions toujours là et il semble que notre force était de pouvoir maintenir ce rythme et d'être proches de celui qui réalisait le meilleur temps sur chaque spéciale ce week-end. »

Grâce à sa victoire, Ott Tänak s'est hissé aux commandes du classement général. L'Estonien aura donc la tâche délicate d'ouvrir la route lors de la prochaine épreuve, le Guanajuato Rally México (16-19 mars).

« Le Mexique est toujours un défi », concluait le leader. « Nous ne devrions pas y penser aujourd'hui. Nous nous en inquièterons dans les prochaines semaines ! »