Sun 12 Feb 2023

Tänak triomphe au Rallye de Suède

L'Estonien Ott Tänak s'est imposé dimanche après-midi au Rallye de Suède, mettant fin à une disette de plus d'un an pour M-Sport Ford World Rally Team en Championnat du Monde FIA des Rallyes, deux épreuves seulement après son retour dans l'équipe britannique.

Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) scellait son deuxième succès en Suède en s'imposant avec 18''7 d'avance sur Craig Breen (Hyundai i20 N Rally1). Fort de ce succès, l'Estonien s'empare des commandes du classement général pour trois points après la deuxième des treize manches du calendrier.

Déjà présent au sein du M-Sport Ford World Rally Team entre 2011 et 2017, Ott Tänak avait quitté la structure britannique pour rejoindre Toyota, puis Hyundai. De retour cette saison, le Champion du Monde des Rallyes 2019 offrait à l'équipe sa première victoire depuis le Rallye Monte-Carlo 2022 conclu il y a 385 jours.

« Cette victoire compte beaucoup », déclarait Ott Tänak. « Prendre le volant d'une nouvelle voiture et offrir la victoire à l'équipe... Cela leur demande d'immenses efforts pour se battre contre de si grands constructeurs. Je suis sûr que je leur cause un peu de stress, mais nous sommes tous gagnants tant que cela fonctionne. C'est fantastique de faire partie de cette équipe. »

Engagé dans un programme partiel, Craig Breen avait mené les débats durant la moitié de l'épreuve hivernale. L'Irlandais ne parvenait toutefois jamais à distancer Ott Tänak, qui prenait définitivement l'ascendant grâce à une offensive nocture samedi soir.  

Dimanche, Hyundai Motorsport imposait à Craig Breen de pointer délibérément avec une minute de retard au regroupement avant la Wolf Power Stage pour qu'il écope d'une pénalité de dix secondes permettant à Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) d'hériter de la deuxième place.

L'objectif était d'offrir de précieux points au pilote belge, engagé sur l'intégralité de la saison, mais rien ne se passait comme prévu par la suite. Auteur d'un passage décousu dans la dernière spéciale du parcours, Thierry Neuville concédait du temps et terminait finalement à 1''3 de son équipier.

Quatrième, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) avait auparavant prolongé son duel avec Thierry Neuville, mais le Finlandais restait impuissant lorsque son rival chaussait quatre pneumatiques Pirelli neufs pour les deux derniers secteurs chronométrés.

Le Champion du Monde des Rallyes en titre terminait à seulement 5''1 du podium, permettant ainsi au Toyota Gazoo Racing de conserver les commandes du Championnat Constructeurs avec quatorze points d'avance sur Hyundai Motorsport.

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) complétait le top cinq à près d'une minute de son équipier au terme d'un week-end marqué par son manque de confiance. Le Gallois devançait toutefois Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1), sixième malgré une petite frayeur technique le contraignant à parcourir la dernière spéciale en mode hybride.

Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) pouvait regretter sa sortie de route l'ayant écarté de la bataille pour le podium samedi après-midi. Pour son deuxième rallye sous ses nouvelles couleurs, le Finlandais parvenait toutefois à remonter au septième rang.

Vainqueur en WRC2, Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2) se classait huitième, suivi par Ole Christian Veiby (Volkswagen Polo GTI R5) et Sami Pajari (Škoda Fabia RS Rally2).

Le Championnat du Monde FIA des Rallyes fera son retour le mois prochain avec le Guanajuato Rally México. L'épreuve basée à León se déroulera du 16 au 19 mars.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM