Fri 27 Jan 2023

Loubet préfère tourner la page du Monte-Carlo

S'il a été le seul pilote de la catégorie reine à ne pas avoir rallié l'arrivée du Rallye Monte-Carlo, le Français Pierre-Louis Loubet ne s'attardera pas sur son week-end compliqué dans les Alpes.

Pour la première fois de sa carrière, Pierre-Louis Loubet disputera les treize manches du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec l'équipe britannique M-Sport Ford World Rally Team. Sa campagne a commencé avec la première épreuve la semaine dernière, mais le Français a quitté la Principauté sans le moindre point.

Ses soucis ont commencé dès la dernière spéciale du vendredi matin. Trahi par la direction assistée de son Puma lors de cette étape sans assistance, Pierre-Louis Loubet a dû composer avec une direction lourde lors des trois tests de l'après-midi, chutant alors au vingt-neuvième rang du classement général.

Tous ses espoirs de remontée étaient rapidement anéantis le lendemain matin. Abordant trop vite un virage serré à gauche dans le premier secteur chronométré de la journée, Pierre-Louis Loubet tapait un pont endommageant sa suspension arrière. Pire encore, le pilote âgé de vingt-cinq ans arrivait hors délais dimanche matin après avoir passé vingt-cinq minutes à essayer de réparer une fuite d'eau.

Malgré ces débuts cauchemardesques, Pierre-Louis Loubet ne semblait pas aussi abattu qu'attendu. Dans les spéciales qu'il a réussi à franchir sans encombre (comme l'ES16, où il a signé le cinquième meilleur temps), le Français s'est senti à l'aise et rapide au volant de son Puma, un point dont il faut se satisfaire selon lui.

« Il y a des week-ends où vous n'êtes tout simplement pas dans le rythme et c'est pire que tout », a-t-il confié. « Je suis juste déçu parce que nous avons tout donné et nous n'avons finalement pas obtenu le moindre point. Cependant, si vous m'aviez dit la semaine dernière que je serais capable d'être [à un rythme similaire] avec Ott [Tänak, son équipier] pour mon premier Monte-Carlo, j'aurais immédiatement signé. Certes, c'était son premier rallye avec la voiture, mais il connaît les spéciales. Nous avons montré que le rythme était là, mais nous avons hélas eu beaucoup de malchance sur tous les plans. Honnêtement, nous ne pouvons pas faire grand-chose de plus, mais je crois avoir fait un bon pas en avant sur l'asphalte. »

Pierre-Louis Loubet se tourne désormais vers le Rallye de Suède (9-12 février), une épreuve qu'il n'a disputé qu'une seule fois, en 2017.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM