Sat 21 Jan 2023

Ogier consolide son avance, Toyota son emprise au Monte-Carlo

Le Français Sébastien Ogier a consolidé sa position en tête du Rallye Monte-Carlo alors que ses équipiers du Toyota Gazoo Racing ont haussé le rythme samedi matin.

Fort d'un bel avantage à l'entame de l'avant-dernière étape du Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) adoptait une approche mesurée en ne soulageant très légèrement l'accélérateur dans toutes les sections qui pourraient mettre sa position en péril.

Le Français ne cédait que six secondes au terme de la boucle de trois spéciales et ralliait la zone de changement de pneumatiques de Puget-Théniers toujours avec un avantage d'une demi-minute d'avance sur son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) à mi-journée.

« Depuis ce matin, on essaye de rester prudents », déclarait Sébastien Ogier. « Il y a beaucoup de cordes et c'est la spéciale la plus risquée au niveau crevaisons, alors j'ai fait attention. »

Champion du monde en titre, Kalle Rovanperä se souciait peu de Sébastien Ogier et tentait plutôt de creuser l'écart sur son poursuivant Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), dont le déficit s'élevait à 1''9 au petit matin.

Auteur du scratch dans la première spéciale du jour entre Fugeret et Thorame-Haute, le Finlandais doublait son avantage avant de devancer son rival dans les deux tests suivants pour finir la boucle avec 12''4 de marge sur le Belge.

Deuxième vendredi avant de chuter au cinquième rang après une crevaison, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) passait également à l'offensive. Le Gallois se plaçait à plusieurs reprises dans le top trois pour mettre la pression sur Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1).

L'Estonien cédait finalement la quatrième place lorsqu'il était trahi par sa direction assistée dans l'ES10. S'il bénéficie toujours d'une certaine assistance à la direction, mais pas autant que d'habitude, Ott Tänak accuse désormais 11''4 de retard sur Elfyn Evans.

« C'est plutôt gérable », confiait Ott Tänak. « Nous avons de la chance, car ce n'est pas une panne complète. La direction est juste lourde. »

Victime d'une panne de direction plus sévère vendredi, son équipier Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) connaissait une matinée plus compliquée. Le Français se faisait surprendre dans un virage glissant dans l'ES9 et devait abandonner après avoir brisé sa suspension arrière droite contre un pont.

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) devançait Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) de 20''4 pour compléter le top six. Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) suivait son équipier, 4''5 plus loin.

Le top dix était complété par Nikolay Gryazin (Skoda Fabia RS Rally2) et Yohan Rossel (Citroën C3 WRC), leaders du WRC2 à mi-journée.

  • Une couverture complète du Rallye Monte-Carlo sera disponible sur WRC+ All Live ici avec toutes les spéciales en direct, des interviews clés, des reportages, l'analyse de nos experts et toutes les infos du parc d'assistance.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM