WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 14 Dec 2022

Le bilan de la saison : Toyota Gazoo Racing

Où trouver des failles chez le constructeur double champion en titre ? Sébastien Ogier a vu Kalle Rovanperä lui succéder, tout comme la GR Yaris Rally1 a pris le relai de la Yaris WRC...

Le résultat ? Le même. Riche en médailles d'or.

Était-ce pour autant une saison irréprochable ? Pas loin, mais pas tout à fait non plus.

Il serait ridicule de décrire Kalle Rovanperä comme la découverte de l'année, mais il s'agit clairement de la saison où il a su transformer des victoires en couronne. La décision de son équipier Sébastien Ogier de se concentrer sur un programme partiel pour la première fois en dix ans a ouvert une opportunité dont le Finlandais âgé de vingt-deux ans a su pleinement profiter.

Après avoir étudié le Français et appris de lui ces deux dernières années, Kalle Rovanperä a imprimé sa propre domination en scellant le titre à deux rallyes du dénouement. Six superbes victoires ont souligné sa démonstration, à l'origine du premier titre pour un pilote finlandais depuis Marcus Grönholm en 2002.

Ces victoires ont eu lieu sur toutes les surfaces. Après un succès suédois dans la neige, le triomphe dans la dernière spéciale croate asphaltée a suivi, puis d'autres sur des terrains accidentés au Kenya, de la terre rapide en Estonie et des routes cambrées en Nouvelle-Zélande.

Si jamais le constructeur japonais craignait un avenir sans Sébastien Ogier à plein temps, la campagne de Kalle Rovanperä a dû rassurer cette saison.

Cependant, Kalle Rovanperä a immédiatement trouvé ses marques avec la Yaris hybride. En revanche, Elfyn Evans a eu plus du mal à retrouver la confiance malgré ses deux deuxièmes places les deux saisons précédentes. Le Gallois s'est battu, a fini deuxième à quatre reprises et semblait avoir retrouvé ses aises au Japon avant de choisir - malheureusement - les pneus secs lors d'un dimanche humide à Aichi...

Sa seconde moitié de saison était toutefois bien plus solide, et l'année 2023 pourrait être fascinante si toutes les pièces du puzzle s'assemblent pour Elfyn Evans...

En parallèle, Sébastien Ogier et Esapekka Lappi ont partagé une GR Yaris Rally1. Le Français n'a pas eu trop de réussite une grande partie de l'année, mais il a pu s'offrir une superbe victoire en Espagne.

Esapekka Lappi a confirmé ses promesses en obtenant de gros points avant de rejoindre Hyundai pour la saison prochaine. Le Finlandais sera manqué, mais Takamoto Katsuta rejoint l'équipe officielle pour les épreuves où Sébastien Ogier ne sera pas au volant. Une excellente nouvelle pour le Japonais et le propre programme de développement mis en place par Toyota.

Le moment fort de l'année pour Toyota ? Sans aucun doute le Safari. Signer un quadruplé avec les quatre Toyota GR Yaris Rally1 officielles était sans conteste une incroyable réussite pour la première année d'un nouveau cycle d'homologation !