Sun 23 Oct 2022

Flash - Ogier et Toyota triomphent en Espagne

Le Français Sébastien Ogier a signé sa première victoire dans l'ère hybride du Championnat du Monde FIA des Rallyes en s'imposant au RallyRACC - Rally de España, tout en aidant son équipe Toyota Gazoo Racing à remporter le titre constructeurs.

Les Hyundai complétaient le reste du top cinq. Ott Tänak terminait à 44''0 du vainqueur, l'Estonien n'ayant jamais trouvé les réglages parfaits et échouant à 9''5 de la dernière marche du podium. Son équipier Dani Sordo pointait 32''5 plus loin après un week-end mitigé sur ses terres. D'abord en manque de rythme, l'Espagnol montait ensuite en puissance après quelques ajustements samedi midi. Il était hélas trop tard et l'enfant du pays devait se contenter de quelques scratches sur l'asphalte.

Sixième, le Gallois Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) confiait manquer de performances tout au long du rallye et une crevaison au même endroit que son équipier Kalle Rovanperä dans Riudecanyes aggravait ses malheurs.

Engagé sur un programme partiel cette saison avec Toyota, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) a pris le contrôle de l'avant-dernière manche du calendrier avec une série de trois scratches au cœur des trois jours d'action sur asphalte.

Fort d'une avance de 20''7 avant la dernière étape, le Français pouvait se permettre de gérer sans prendre de risques superflus dans les quatre dernières spéciales.

Il réussissait parfaitement sa mission pour remporter sa première victoire dans l'ère hybride du WRC avec 16''4 d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) tout en signant le cinquante-cinquième succès de sa carrière au plus haut niveau. Il s'agissait également de la première victoire dans l'élite de son copilote Benjamin Veillas.

Troisième, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) offrait un double podium à Toyota, qui s'assurait ainsi sa deuxième couronne consécutive chez les constructeurs. Avant le dénouement de la saison 2022 au Japon, l'équipe basée à Jyväskylä détient 93 points d'avance sur Hyundai Motorsport et ne peut donc plus être rattrapée.

« C'est la première victoire de Benji, donc je suis très content pour lui », se réjouissait Sébastien Ogier. « C'est fantastique d'obtenir cette victoire, car c'était un week-end important pour l'équipe. Ce n'est pas toujours facile d'obtenir de tels résultats et cette saison a été marquée par une belle domination, donc félicitations à Toyota Gazoo Racing ! »

« C'est formidable de remporter le titre ici », ajoutait Jari-Matti Latvala, directeur de l'équipe Toyota Gazoo Racing. « Le dernier rallye sera au Japon, sur les terres de Toyota. Nous serons donc bien plus détendus avant de nous y rendre. Si nous gagnons là-bas, les célébrations pourraient être grandioses ! »

Thierry Neuville ravissait la deuxième place à Kalle Rovanperä samedi en fin d'après-midi et semblait prêt à défier le nouveau champion du monde dimanche. Le duel n'avait toutefois jamais lieu, Kalle Rovanperä étant victime d'une crevaison à l'avant gauche en roulant sur une plaque d'égoût dans la deuxième spéciale du jour. Le Belge ralliait l'arrivée avec un avantage de 18''1. 

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) terminaient septième et huitième, tous deux ayant gagné une position aux dépens de Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1), lui aussi victime d'une crevaison dimanche matin.

L'Irlandais finissait neuvième pour sa dernière apparition avec son copilote Paul Nagle, qui quitte le plus haut niveau après 102 départs en WRC. Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le top dix à l'arrivée.

La saison 2022 du Championnat du Monde FIA des Rallyes connaîtra sa conclusion le mois prochain avec une toute nouvelle épreuve sur asphalte, le FORUM8 Rally Japan (10-13 novembre).

Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM