Sat 22 Oct 2022

Ogier s'échappe en tête face aux autres Toyota

Le Français Sébastien Ogier a augmenté son avance en tête du RallyRACC - Rally de España en doublant presque son avantage avec une prestation d'une efficacité clinique lors d'un samedi matin écourté.

« C'est super », souriait-il. « Je pense que la voiture fonctionne bien jusqu'à présent et je prends du plaisir. Je ne suis pas encore au maximum absolu, mais nous devons continuer comme ça. »

Thierry Neuville connaissait aussi une matinée positive en devançant Kalle Rovanperä dans les deux tests pour revenir à 4''5 de son adversaire finlandais à mi-journée. Le Belge n'était cependant pas complètement satisfait, estimant pouvoir encore améliorer les réglages de sa Hyundai i20 N Rally1.

« Nous travaillons encore un peu sur la voiture », expliquait-il. « Quand la route devient sale, je commence à perdre mes sensations et je ne ressens plus les limites. Je sens que nous pourrons débloquer plus de performances si nous trouvons les bons réglages. »

Greensamith part à la faute samedi matin

En parallèle, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) commençait à perdre le contact avec son équipier, mais l'Estonien restait quatrième à 13''0 du podium. Il comptait également 39''0 d'avance sur un autre pilote Hyundai Motorsport, Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1), frustré d'être si loin du rythme des leaders. S'il a fini sur le podium lors de ses cinq dernières apparitions en mondial, l'Espagnol ne paraît pas en mesure d'en faire de même sur ses terres et n'a plus que 3''0 d'avance sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1).

« Je n'aime pas les excuses », fustigeait-il à l'arrivée de l'ES10. « Il n'y a aucun problème avec la voiture. J'essaye juste d'aller vite, mais les temps ne sont pas très bons. »

Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) et Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) restaient respectivement septième et huitième dans un top dix complété par les deux pilotes français du M-Sport Ford World Rally Team, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) et Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1).

Malgré une pénalité de dix secondes pour avoir coupé une chicane vendredi, Pierre-Louis Loubet entrait dans le top dix lorsque Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) tapait un rail et devait abandonner.

  • Une couverture complète du RallyRACC - Rally de España est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.  

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) avait bouclé la première étape avec 4''8 d'avance sur son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1). Samedi matin, l'octuple champion du monde accentuait son avantage avec un pilotage magistral sur les routes fluides des collines surplombant de la Costa Daurada.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) remportait Savallà avant que Sébastien Ogier ne retrouve son rythme en remportant la spéciale suivante. Plus important encore, le Français devançait Kalle Rovanperä dans les deux secteurs chronométrés pour retrouver le parc d'assistance avec 9''7 de marge sur son équipier après l'annulation d'El Montmell en raison de l'accident de Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1).

Nouveau champion du monde, Kalle Rovanperä hésitait à attaquer davantage pour rester dans son rythme. Sébastien Ogier semblait également bien calé avec son tempo, profitant des conditions sèches et d'une route propre.

Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM