WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 21 Oct 2022

Neuville prend l'avantage en Espagne

Double vainqueur du RallyRACC - Rallye de España, Thierry Neuville a pris les commandes sur l'asphalte catalan au terme d'une première boucle riche en action vendredi matin.

Le nouveau champion du monde des rallyes Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) était troisième à 1''6 de son équipier Sébastien Ogier. Le Finlandais a profité d'une route moins polluée en s'élançant le premier et menait les débats en remportant les deux premières spéciales. Son règne était toutefois de courte durée puisqu'il se plaignait de sous-virage dans le final de Garrigues Altes (22,64 km).

Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) pouvait s'estimer heureux d'être encore en lice après avoir dû effectuer des réparations de fortune sur la route du parc d'assistance. Déjà trahi par une panne d'unité hybride dans l'ES2, l'Estonien était ensuite lâché par une courroie d'alternateur. Malgré cela, Ott Tänak n'était qu'à 1''8 de la dernière marche du podium avant de repartir à l'attaque des quatre mêmes spéciales cet après-midi.

Si Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) bouclait la matinée en tête avec une demi-seconde d'avance sur Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1), le quatuor de tête se tenait en six secondes seulement après les quatre premières spéciales piégeuses disputées au nord de Salou.

Le Belge signait le deuxième meilleur temps à trois reprises avant de s'offir son premier scratch pour déloger Sébastien Ogier des commandes dans le test final de Riba-roja. En lice pour une troisième victoire consécutive en Catalogne, Thierry Neuville semblait globalement satisfait de ses réglages tout en admettant que le choix des pneumatiques constituait le plus grand défi dans des conditions séchantes. Le pilote Hyundai Motorsport avait opté pour les gommes tendres proposées par Pirelli pendant la majeure partie de la matinée avant de chausser les durs pour la dernière spéciale.

« Nous avons eu une matinée propre », déclarait-il. « Ce n'était pas si simple de choisir les bons pneus ce matin, c'était un peu limite ici, mais l'équilibre n'était pas si mauvais sur la voiture. En fait, j'ai même bien aimé ! »

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) expliquait son déficit de 10''9 par ses hésitations. Le Gallois retrouvait Salou en occupant la cinquième position, 13''9 devant Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1). Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) manquaient également de confiance, le dernier cité évoquant même des notes « trop lentes ».

Le top dix était complété par Adrien Fourmaux et Gus Greensmith, tous deux engagés avec des Ford Puma Rally1.

Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) pointait à près d'une minute et demie après une matinée difficile. Le Français était victime d'une crevaison à l'avant gauche dans l'ES3 et devait également s'arrêter peu après la dernière spéciale pour éteindre un petit incendie dans le compartiment moteur de sa voiture.

  • Une couverture complète du RallyRACC - Rally de España est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.  
Plus d'actualités