Thu 29 Sep 2022

Tänak en tête après un vendredi matin riche en tension

L'Estonien Ott Tänak emmène un trio de tête se tenant en moins de trois secondes à l'issue de la première boucle du Repco Rally New Zealand disputée vendredi matin.

Aucun problème n'était à signaler pour l'octuple champion du monde Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) même si le Français admettait se sentir légèrement rouillé pour sa première apparition depuis le Safari Rally Kenya en juin. Il comptait sept dixièmes de retard sur Gus Greensmith à mi-journée.

Leader du championnat, Kalle Rovanpera (Toyota GR Yaris Rally1) pointait une seconde plus loin après avoir défié les conditions les plus difficiles en ouvrant la route. Le Finlandais comptait toutefois 30''2 d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1). Ce dernier connaissait une matinée compliquée avec un train arrière récalcitrant et deux têtes-à-queues. En l'absence d'assistance durant l'étape, le Belge pourrait céder encore plus de temps dans les trois mêmes spéciales répétées cet après-midi.

S'il avait donné le ton lors de la super-spéciale de jeudi soir, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) cédait immédiatement les commandes à Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) dans le premier test du vendredi, Whaanga Coast, disputé dans des conditions humides.

Les deux hommes signaient ensuite le même temps dans Te Akau Sud (31,48 km), mais Ott Tänak retrouvait rapidement ses marques dans Te Akau Nord en devançant son rival pour 5''9 et conclure la boucle avec 2''6 d'avance. Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) complétait le trio de tête en arrivant à la zone de montage de pneumatiques à Raglan à égalité avec Craig Breen.

Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) pointait au quatrième rang à 9''0 du leader. Le Britannique signait son premier scratch sur terre dans Whaanga Coast, mais il ne parvenait pas à maintenir ce rythme en manquant de confiance dans ses notes par la suite.

« Deux spéciales, deux têtes-à-queues », grommelait Thierry Neuville. « C'est très difficile de garder la voiture en ligne. Je ne sais pas si ce sont les amortisseurs ou quelque chose comme ça, mais je ne sais pas ce que nous pouvons faire maintenant. Nous allons continuer à perdre du temps... »

En manque de confiance, Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) conservait la huitième position, 2''6 devant Oliver Solberg (Hyundai i20 N Rally1) malgré un tête-à-queue dans l'ES3. Le Suédois était également mécontent et se plaignait d'un manque de puissance sur sa voiture.

Sur ses terres, Hayden Paddon (Hyundai i20 N Rally2) complétait le top dix. Le Néo-Zélandais remportait deux spéciales sur trois en WRC2 pour se construire une avance de 33''8 dans l'antichambre de la catégorie reine.

  • Une couverture complète du Repco Rally New Zealand est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.  
Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM