Wed 14 Sep 2022

Un titre capital pour Virves

À court de budget cette saison, l'Estonien Robert Virves vit un véritable rêve depuis son titre en FIA Junior WRC acquis la semaine dernière.

Robert Virves est entré dans l'histoire en devenant le premier pilote estonien à remporter le FIA Junior WRC en devançant son plus proche rival Jon Armstrong pour 17''5 à l'EKO Acropolis Rally Greece.

Après son triomphe dans la catégorie monotype de Ford Fiesta Rally3 conçues par M-Sport Poland, le jeune espoir bénéficiera de quatre apparitions entièrement financées avec une M-Sport Ford Fiesta Rally2 en WRC2 lors de la saison 2023, d'une dotation de 200 pneumatiques Pirelli ainsi que d'essais préparatifs avant chaque rallye.

Un gros lot défiant toutes les espérances du pilote âgé de vingt-deux ans s'étant battu pour financer sa campagne tout au long de la saison. Il avait même commencé les reconnaissances de l'avant-dernière manche sans savoir s'il serait en mesure de prendre le départ du rallye, son compatriote Ott Tänak intervenant à la dernière minute pour assurer sa participation...

« Ce titre signifie tant de choses », a-t-il confié. « Je veux dire, le début de cette année a été totalement fou. C'était vraiment difficile pour trouver des partenaires et je n'avais presque pas de budget. Ces deux dernières années, c'est Jüri Käo, un Estonien, qui a pratiquement rendu tout possible. Il m'a vraiment toujours soutenu. Sans lui, il n'aurait même pas été possible de rouler l'an dernier ou cette année. »

La victoire de Robert Virves et de sa copilote Julia Thulin à l'Acropole s'est construite sur sa régularité. Alors que Jon Armstrong et d'autres rivaux, dont Sami Pajari et Lauri Joona, perdaient du temps en raison de problèmes sur les routes accidentées, le seul problème de Robert Virves a été une crevaison à la fin d'une spéciale.

Les moments forts du FIA Junior WRC à l'Acropole

L'Estonien a également eu l'occasion de réaliser des essais avant le rallye, ce qui l'a énormément aidé selon ses propres propos.

« Sur les rallyes cassants, il faut surtout éviter les crevaisons", a-t-il expliqué. « J'en avais eu sept au Portugal, donc c'est quelque chose sur lequel j'ai vraiment travaillé pour voir ce qui fonctionne le mieux. Nous avons fait deux jours d'essais avant le week-end et cela nous a énormément aidés. Nous n'avons eu qu'une seule crevaison sur la deuxième spéciale du rallye et c'était en toute fin de spéciale. Je dirais que c'était un mélange de chance et d'autres choses, mais je visais cela depuis tellement longtemps. C'est incroyable. »

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM