WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 08 Sep 2022

Neuville en tête après un coup d'envoi spectaculaire à Athènes

Le Belge Thierry Neuville a parfaitement lancé l'EKO Acropolis Rally Greece en remportant la super-spéciale organisée jeudi soir au stade olympique d'Athènes.

Des dizaines de milliers de fans s'étaient rassemblés dans la spectaculaire arène pour assister au début des hostilités pour la première fois depuis la dernière apparition du stade olympique à l'itinéraire en 2006.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) emmenait un quadruplé de Hyundai i20 N dans cette spéciale technique où les concurrents s'affrontaient en duel. Son concurrent le plus proche était étonnamment Teemu Suninen, qui n'a perdu qu'un dixième de seconde sur le Belge dans sa voiture répondant au règlement du Rally2, et donc moins puissante.

« C'est comme cela que ça devrait toujours être », s'enthousiasmait Thierry Neuville en évoquant le public. « L'ambiance est géniale ici. Félicitations aux organisateurs d'avoir mis cela en place et aux spectateurs venus aujourd'hui. Cela montre qu'il est possible d'amener d'énormes foules vers le WRC et nous devrions chercher à le faire sur d'autres épreuves aussi. »

Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) complétait le podium à une seconde seulement de son équipier, et un dixième devant Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1), vainqueur de l'Ypres Rally Belgium le mois dernier.

Leader du WRC2 Junior, Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2 Evo) créait aussi la surprise en se hissant dans le top cinq après un passage appliqué. Son équipier Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia Rally2 Evo) ne connaissait pas la même réussite, le pilote Toksport WRT devant s'arrêter après avoir touché un mur et endommagé sa direction.

Mikkelsen part à la faute à Athènes

Gaurav Gill (Skoda Fabia Rally2 Evo) se classait sixième tandis que les coupures moteur touchant Sébastien Loeb (M-Sport Ford Puma Rally1) appartenaient rapidement au passé. Le nonuple champion du monde prenait la septième place à 1''3 du leader.

Après une nuit à Corinthe, les concurrents connaîtront un vendredi éprouvant avec un départ matinal, la première voiture quittant le parc fermé à 5h53. Il n'y aura aucune assistance avant la soirée, après 108,31 kilomètres d'action sans relâche.

  • Une couverture complète de l’EKO Acropolis Rally Greece est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.