WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 08 Sep 2022

Tänak en tête du shakedown grec

L'Estonien Ott Tänak (Hyundai i20 Rally1) a su se frayer un chemin pour signer le meilleur temps d'un shakedown aux allures de carte postale ce jeudi matin à l'EKO Acropolis Rally Greece.

Position Pilote Voiture Temps
1. Ott TÄNAK Hyundai i20 N Rally1 2'37''9
2. Thierry NEUVILLE Hyundai i20 N Rally1 +0''3
3. Craig BREEN M-Sport Ford Puma Rally1 +0''9
4. Dani SORDO Hyundai i20 N Rally1 +1''1
5. Esapekka LAPPI Toyota GR Yaris Rally1 +1''4
6. Kalle ROVANPERÄ Toyota GR Yaris Rally1 +1''7
7. Pierre-Louis LOUBET M-Sport Ford Puma Rally1 +2''1
8. Elfyn EVANS Toyota GR Yaris Rally1 +2''2
9. Gus GREENSMITH M-Sport Ford Puma Rally1 +2''4
10. Sébastien LOEB M-Sport Ford Puma Rally1 +4''0
  • Une couverture complète de l’EKO Acropolis Rally Greece est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Dans la foulée de ses victoires consécutives en Finlande et en Belgique, Ott Tänak poursuivait sur sa lancée en signant le temps de référence dans son troisième et dernier passage pour trois dixièmes de seconde d'avance sur son équipier Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1).

Les conditions étaient chaudes, sèches et poussiéreuses, d'où le choix des pneumatiques Pirelli Scorpion durs pour la majorité des concurrents dans le test organisé près de Lamia (3,62 km).

Si l'adhérence devenait plus facile à trouver au fur et à mesure des passages, le substratum rocheux dur se dévoilait également, forçant Ott Tänak à redoubler de prudence dans ces zones.

« Les routes n'étaient pas si mauvaises, mais la base rocheuse se dévoilait et l'adhérence changeait beaucoup », expliquait l'Estonien. « Le grip était bon à certains endroits avant de quasiment disparaître à d'autres. Ce ne sera pas un rallye facile et je pense notamment que la journée de vendredi sera exigeante. »

Vainqueur à l'Acropole en 2014, Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le podium, six dixièmes derrière Thierry Neuville et deux dixièmes devant Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1).

Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1) était le meilleur représentant du Toyota Gazoo Racing en se hissant dans le top cinq dans sa dernière tentative. Le Finlandais devançait son compatriote et équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), qui pourrait être titré cette semaine s'il marque plus de dix-huit points de plus qu'Ott Tänak.

En difficulté avec sa motricité sur la terre meuble, Kalle Rovanperä pointait d'ailleurs à 1''7 d'Ott Tänak. Dans le même temps, Sébastien Loeb (M-Sport Ford Puma Rally1) effectuait deux passages avant que sa monture ne connaisse des coupures moteur. Le Français s'arrêtait par précaution pour éviter d'autres dégâts et son équipe tentera de résoudre le problème au parc d'assistance avant le départ ce soir.

Retrouvez ci-dessous le top dix du shakedown de l'EKO Acropolis Rally Greece 2022.