WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 07 Sep 2022

Présentation de l'EKO Acropolis Rally Greece

Le Finlandais Kalle Rovanperä peut s'offrir une deuxième victoire consécutive à l'EKO Acropolis Rally Greece (8-11 septembre) tout en étant en mesure de sceller son premier titre mondial.

Cette semaine, le rendez-vous de Lamia offre au pilote Toyota Gazoo Racing sa deuxième occasion de devenir le plus jeune Champion du Monde FIA des Rallyes de l'histoire. Le Finlandais aurait pu sceller son titre le mois dernier à l'Ypres Rally Belgium, mais un tonneau dès le vendredi matin avait mis fin à tout espoir de célébration.

Quand l'Acropole a fait son retour au calendrier après treize années d'absence l'an dernier, Kalle Rovanperä avait dominé les débats pour l'emporter avec plus de quarante secondes d'avance. 

Aujourd'hui, il compte soixante-douze points d'avance sur son plus proche poursuivant, Ott Tänak. Pour avoir une chance d'être couronné lors du dixième rendez-vous de la saison, il devra donc inscrire dix-huit unités de plus que le pilote Hyundai Motorsport, mais rien ne s'annonce simple ce week-end. 

Les routes punitives dans les montagnes au nord d'Athènes ont valu à l'Acropole sa réputation de « rallye des dieux » et l'épreuve exige autant de respect aujourd'hui qu'à sa première apparition en 1973.

Pour s'imposer en Grèce, les pilotes doivent bien jauger leur rythme en attaquant quand cela est possible, mais aussi en ménageant leurs montures sur un terrain cassant.

« La Belgique était un week-end difficile pour nous, donc nous devons juste retrouver notre niveau pour essayer de faire un bon rallye en Grèce », a confié Kalle Rovanperä. « Le titre n'est pas joué tant qu'il n'est pas scellé. Nous ne pouvons donc pas trop y penser. Nous essaierons simplement de prendre de gros points sur chaque rallye pour contrôler tout ce que nous pouvons. »

Kalle Rovanperä sera rejoint au sein du Toyota Gazoo Racing par Elfyn Evans et Esapekka Lappi. Si Elfyn Evans est encore mathématiquement en lice pour le titre, son objectif sera d'aider la marque japonaise à augmenter son avance de quatre-vingt-huit points au championnat constructeurs.

Face aux Toyota GR Yaris Rally1, Ott Tänak visera une troisième victoire consécutive et sera épaulé par Thierry Neuville et Dani Sordo. Le Belge devra absolument marquer au moins huit points de plus que Kalle Rovanperä s'il souhaite conserver de maigres espoirs de titre tandis que l'Espagnol retrouvera sa Hyundai i20 N Rally1 pour la première fois depuis la Sardaigne au mois de juin.

« Nous sommes positifs après notre victoire à Ypres », a expliqué Ott Tänak. « Passer de l'asphalte à la terre représente un grand changement, mais nous savons que nous pouvons être forts sur cette surface après nos victoires en Italie et en Finlande. »

Enfin, Craig Breen sera le fer de lance du M-Sport Ford World Rally Team. L'équipe britannique alignera cinq Ford Puma Rally1, l'Irlandais étant rejoint par le nonuple champion du monde Sébastien Loeb, mais aussi Gus Greensmith, Pierre-Louis Loubet et le pilote privé grec Jourdan Serderidis.

Adrien Fourmaux devait piloter un sixième Puma, mais son engagement a été retiré en raison des dégâts subis sur sa voiture après son accident à Ypres.

L'EKO Acropolis Rally Greece démarre jeudi soir à Athènes avec une super-spéciale dans le stade olympique pour la première fois depuis 2006. Trois autres jours de compétition suivront autour de Loutraki et Lamia avant l'arrivée dimanche après-midi. Les seize spéciales totaliseront 303,30 kilomètres chronométrés.

  • Une couverture complète de l’EKO Acropolis Rally Greece est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.