WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 31 Aug 2022

La rencontre d'une vie, ou comment un sauna avec Loeb a mené Serderidis en WRC

Pilote privé en WRC, Jourdan Serderidis a révélé comment une rencontre fortuite avec Sébastien Loeb avait aiguisé son appétit du rallye.

Il n'y a pas d'itinéraire défini dans ce sport. Si de nombreux concurrents attrapent le virus du rallye en famille ou entre amis, d'autres comme Sébastien Ogier ne sont pas issus du sérail.

C'est également le cas de Jourdan Serderidis, dont le premier rallye a eu lieu il y a dix ans. À quarante-huit ans, le pilote grec a fini par trouver sa voie.

De toutes les choses qui auraient pu l'attirer vers le rallye, sa passion s'est cependant développée après avoir partagé un sauna avec le nonuple champion du monde Sébastien Loeb. Oui. Un sauna avec Loeb. Vous avez bien lu.

« Je ne connaissais rien au rallye avant 2012 », a-t-il confié à WRC.com. « C'était en janvier. Nous avions organisé un voyage de team building avec mon entreprise et sa direction pour faire du drift sur un lac gelé en Suède. En rentrant à l'hôtel le soir, il y avait un camion Citroën garé dehors. Quelqu'un s'est exclamé qu'il devait y avoir le rallye en WRC. Plus tard, j'étais dans le sauna et Sébastien Loeb et Daniel Elena sont entrés s'asseoir à côté de nous. Au bout d'un moment, ma copine est sortie du sauna. Sébastien Loeb l'a regardée, puis nous a regardés pour nous demander ce que je faisais encore là et que je devais la rejoindre. Nous avons tous ri et discuté et je lui ai dit le lendemain que j'aimerais faire du rallye. Je me suis trouvé un entraîneur, un entraîneur suédois. J'y suis retourné une ou deux fois pour m'entraîner [sur le lac de glace], et au bout d'un moment je lui ai demandé s'il pensait que je pouvais faire un vrai rallye. Il m'a juste répondu oui, c'était possible. J'ai commencé à un niveau très bas en Belgique avec une Honda Civic et j'étais extrêmement lent. Je ne connaissais rien aux notes, mais j'ai progressé pas à pas pour en arriver là. »

Et le voici désormais avec vingt-sept départs en WRC à son actif, dont onze dans la catégorie reine. Une partie de la beauté du rallye est que, indépendamment de ses capacités, tout le monde peut participer au mondial.

Jourdan Serderidis reste avant tout un homme d'affaires prospère animé d'un amour et du plaisir de la compétition, et non des trophées. Il a roulé avec une DS 3 WRC sur six épreuves en 2017 avant d'essayer une Ford Fiesta WRC sur deux rallyes en 2018.

Au Safari Rally Kenya 2022, il est devenu le premier pilote privé de l'ère hybride du WRC, tout en réalisant un rêve en ramenant l'un des Puma à une respectable septième place à l'arrivée.

D'origine grecque et de nationalité grecque, Jourdan Serderidis a toutefois grandi en Belgique. Il classe toutefois l'EKO Acropolis Rally Greece de la semaine prochaine comme sa manche à domicile en raison d'un terrain accidenté et rocailleux plus à son goût de son propre aveu.

« Mon père est grec et ma mère est belge », a expliqué l'homme âgé de cinquante-huit ans. « J'ai grandi en Belgique et j'y suis allé à l'université. J'ai créé une société informatique en 2003 et elle est maintenant devenue assez importante, avec 2500 personnes. Elle est basée au Luxembourg et nous avons des bureaux en Belgique, en France, au Portugal, en Grèce et aussi en Jordanie. Je reviens parfois en Grèce pour voir ma famille, mais je passe plus de temps au Luxembourg que dans n'importe quel autre pays en ce moment. »

« J'ai fait Ypres à deux ou trois reprises, mais ce n'est pas vraiment mon style de rallye », a-t-il poursuivi. « Je viens du sud de la Belgique, où les routes sont plus naturelles et je préfère ce genre de rallye sur asphalte. L'Acropole en revanche... C'est dans les montagnes et c'est normalement sec. Certes, pas l'an dernier, mais je suis plus à l'aise si c'est le cas et disons que je peux réduire un peu l'écart face aux grands ! »

Le meilleur dans tout cela ? Bien qu'il ne marque pas de points pour l'équipe britannique, M-Sport préparera son Puma la semaine prochaine, faisant de lui l'un des équipiers de Sébastien Loeb, l'homme à l'origine de cette aventure !

« Je ne pense pas que Sébastien se souvienne de 2012 ! », a ri Jourdan Serderidis. « C'est juste incroyable d'être dans la même équipe que lui. Il est complètement ouvert avec moi et il répond immédiatement à toutes mes demandes de conseils. C'est un incroyable travailleur et l'on voit vraiment son professionnalisme. Je suis un pilote privé, clairement pas un professionnel, mais quand on voit à quel point il se prépare pour chaque rallye, ce n'est pas surprenant de l'avoir vu glaner autant de succès. »

M-Sport Ford World Rally Team alignera cinq voitures la semaine prochaine à Lamia. Sébastien Loeb et Jourdan Serderidis seront rejoints par Craig Breen, Gus Greensmith et Pierre-Louis Loubet. Adrien Fourmaux devait également piloter un Puma, mais il sera forfait après son accident en Belgique.

  • Une couverture complète de l’EKO Acropolis Rally Greece est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.