WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 19 Aug 2022

Neuville s'empare des commandes à Ypres

Le Belge Thierry Neuville a effectué un beau retour vendredi après-midi pour emmener un doublé Hyundai Motorsport au terme de la première étape de l'Ypres Rally Belgium.

À l'issue d'une première journée intense sur les dangereuses routes goudronnées flamandes, 2''5 seulement séparaient Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) de son équipier Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1).

La journée du pilote belge avait toutefois difficilement commencé avec plus de dix secondes perdues dans une erreur dès la première spéciale, puis des difficultés avec ses réglages tout au long de la matinée.

L'enfant du pays se plaignait notamment de son différentiel bloquant les freins au freinage et il occupait la troisième place avec un déficit de 8''8 sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) à mi-journée.

Après avoir ajusté sa voiture, Thierry Neuville semblait revigoré dans l'après-midi. Avec une confiance retrouvée dans la voiture, son copilote Martijn Wydaeghe et lui signaient les meilleurs temps sur les quatre tests de l'après-midi pour prendre l'avantage sur Ott Tänak et Elfyn Evans.

« C'était un après-midi complètement différent sur le plan de la maniabilité », expliquait-il. « Je suis tellement plus heureux maintenant. J'ai l'impression d'avoir vu des domaines où nous pouvons progresser et trouver un peu plus de vitesse, mais nous pouvons être très satisfaits de notre après-midi dans l'ensemble. Notre équipe d'ouvreurs a fait un travail incroyable avec des informations très précises et je me suis senti en confiance avec leurs prévisions. C'est très important sur une journée comme celle-ci. »

Hormis quelques soucis de réglages, Ott Tänak connaissait une journée sans problème. L'Estonien pointait toujours dans le trio de tête sur chaque spéciale et s'installait au deuxième rang dès l'ES2.

On ne pouvait pas en dire autant d'Elfyn Evans, leader une grande partie de l'étape après la sortie de route de son équipier et leader du championnat, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) dans le même test.

Contraint de chausser un pneu pluie sur sa voiture après avoir endommagé l'un de ses slicks dans l'ES6, le Gallois souffrait sur les routes sèches et ouvrait ainsi la porte à Thierry Neuville. Une pénalité de dix secondes pour un pointage tardif s'ajoutait ensuite à ses frustrations.

« Nous avons perdu l'un de nos pneus slicks et nous avons dû utiliser un pneu pluie, ce qui n'était évidemment pas idéal dans ces conditions », confiait-il. « La pénalité n'était pas un gros problème, juste une petite erreur, mais c'est la première en quatre ans, donc ce n'est pas mal ! »

Le choix des pneumatiques était un sujet de discussion pour la deuxième boucle. Des nuages ​​sombres menaçaient, mais les fortes pluies ne sont jamais arrivées. Alors que le trio de tête misait sur des combinaisons plus adaptées aux conditions sèches, le reste du plateau perdait du temps en pariant sur un temps humide.

Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1) plaisantait en assurant « menait la catégorie réservée aux mauvais pneus » et retrouvait le parc d'assistance à 23''6 du podium. Le Finlandais comptait également 18''8 d'avance Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1), cinquième malgré une erreur en début de journée.

Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) s'installait au sixième rang, plus d'une demi-minute devant Oliver Solberg (Hyundai i20 N Rally1), en proie avec des problèmes de boîte de vitesses. Un temps en bataille pour une place dans les quatre premiers, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) se faisait piéger par une averse localisée dans l'ES4.

Tonneaux pour Kalle Rovanperä à l'Ypres Rally Belgium

Le Français rétrogradait alors dans la hiérarchie et terminait la journée en huitième position, devant deux concurrents engagés en WRC2 : Stéphane Lefebvre (Citroën C3 Rally2) et Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2).

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) était dix-huitième après avoir été victime d'un problème de transmission dans la matinée. Son équipe prévoit d'ailleurs de réparer la voiture de Kalle Rovanperä dans la nuit pour que le Finlandais puisse repartir samedi.

La deuxième étape de l'Ypres Rally Belgium sera extrêmement compacte avec huit nouvelles spéciales piégeuses couvrant 135,83 km sur un parcours de 269,05 km.

  • Une couverture complète de l’Ypres Rally Belgium est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.