WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 22 Jul 2022

Pleine corde : Rallye d'Estonie

Pour le premier rallye terre rapide de l'ère Rally1 hybride en WRC, le Rallye d'Estonie a répondu aux attentes. Rejoignez-nous pour revenir sur les principaux sujets de discussion du week-end.

La prestation du rallye

Kalle Rovanperä. Comment choisir quelqu'un d'autre ?

À ce rythme, le Finlandais s'envole vers le titre. Avec cinq victoires en sept rallyes jusqu'ici cette saison, il compte désormais quatre-vingt-trois points d'avance au championnat.

L'Estonie était d'autant plus spéciale pour le pilote âgé de vingt-et-un ans qu'il y avait signé sa première victoire en 2021. S'il poursuit sur ce rythme, il pourrait bientôt devenir le plus jeune champion de l'histoire du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Signera-t-il son sixième succès de l'année à domicile au Secto Rally Finland (4-7 août) ? Seul le temps nous le dira…

Une spéciale inoubliable

Kambja 2, théâtre de la Wolf Power Stage. La pluie s'est abattue pour transformer les routes en bains de boue et de nombreux pilotes ont décrit la spéciale comme la plus difficile de leurs carrières respectives.

Bien sûr, qui dit conditions extrêmes dit prise de risques, et ceux-ci sont souvent récompensés. Kalle Rovanperä comptait déjà 38''4 d'avance, mais son gros cœur lui a permis de signer le scratch pour 22''5.

Les niveaux d'adhérence étaient tellement variables qu'Andreas Mikkelsen, victorieux en WRC2, a signé le troisième meilleur temps au volant d'une Škoda Fabia Rally2.

La surprise du rallye

À coup sûr, le rythme de Roope Korhonen pour ses débuts en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Âgé de vingt-trois ans, le pilote finlandais pilotait une Ford Fiesta Rally3 engagée en WRC3. S'il perdait tout espoir de bon résultat après des problèmes de direction assistée vendredi, il remportait tous les tests du samedi à l'exception d'un.

S'il s'était engagé en FIA Junior WRC, Roope Korhonen aurait également battu tous les habitués de la catégorie sur plusieurs spéciales...

L'image du rallye

Le rallye est une messe en Estonie, comme vous pouvez le constater sur cette photo. Des milliers de fans passionnés se sont réunis sur la place de la mairie de Tartu pour voir le héros local Ott Tänak passer sur le podium de départ.

Vous n'y croirez pas

Robert Virves a battu le record du plus grand nombre de victoires en spéciale en un seul rallye en FIA Junior WRC.

Fort de dix-sept scratches, l'Estonien battait l'ancienne référence fixée à seize par un certain Sébastien Ogier en 2008.

S'il avait indéniablement la vitesse pour s'imposer, Robert Virves cédait du terrain en raison d'une suspension endommagée durant la première étape. Il reprenait ensuite plus d'une minute avant de devoir se contenter de la deuxième place, derrière Sami Pajari.

Le chiffre du rallye

1, comme le nombre de spéciales remportées par Hyundai Motorsport en quatre jours. L'équipe du constructeur coréen a connu un nouveau rallye difficile, avec ce scratch d'Ott Tänak dans l'ES20 comme seul soulagement, mais il ne faudra pas la sous-estimer en Finlande.

Mais aussi...

Le Rallye d'Estonie a été le théâtre du tout premier doublé féminin dans une catégorie du WRC. Les copilotes Enni Mälkönen et Julia Thulin ont mené leurs pilotes respectifs, Sami Pajari et Robert Virves, aux deux premières places du FIA Junior WRC.