WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 15 Jul 2022

Prise de risque payante pour Mikkelsen en WRC2

Le Norvégien Andreas Mikkelsen a bouclé la première étape du Rallye d'Estonie avec 12''1 d'avance sur ses poursuivants grâce à une attaque savamment dosée dans la dernière spéciale du jour.

Dans la bataille passionnante animant l'antichambre de la catégorie reine, Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia Rally2) frappait le premier dans Peipsiääre. L'avantage du pilote norvégien était toutefois de courte durée puisque son équipier Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2) prenait les devants dans le test suivant avant de conserver la première place pour le reste de la matinée.

Le duo Toksport WRT se tenait en quelques dixièmes de seconde seulement tout au long de l'après-midi jusqu'à ce qu'une crevaison à l'avant gauche ne coûte près d'une minute à Emil Lindholm dans l'avant-dernière spéciale du jour. Andreas Mikkelsen héritait alors de la tête pour 1''7 seulement face à Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally1).

Si les fortes averses dans Vastsemõisa transformaient les routes en véritable patinoire, Andreas Mikkelsen saisissait sa chance pour gagner 10''2 en 6,7 kilomètres seulement pour reléguer son rival à 12''1 avant la deuxième étape samedi.

Le Norvégien pourrait réaliser une bonne opération s'il venait à s'imposer en Estonie après deux abandons consécutifs dans la défense de son titre.

« C'était une très bonne journée », a déclaré Mikkelsen. « Je pense que nous avons piloté intelligemment, comme lors des rallyes précédents. Nous avons attaqué quand nous étions à l'aise et nous avons joué la sécurité lorsque le risque de crevaison était élevé dans les ornières. Nous avons une belle avance pour demain et j'espère que nous pourrons passer un bon samedi, mais la route est encore longue. »

Leader du WRC2 Junior, Marco Bulacia (Skoda Fabia Rally2) complétait le podium provisoire à 37''7 de son équipier en tête de la catégorie. Le Bolivien possédait également un avantage de 18''7 sur Emil Lindholm, quatrième après sa crevaison.

Jari Huttunen (M-Sport Ford Fiesta Rally2) n'intégrait le trio de tête que sur l'une des huit spéciales du jour malgré son meilleur temps jeudi soir à Tartu. Le Finlandais accusait un retard de 14''0 sur Emil Lindholm, tout en précédant le leader du championnat, Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2).

Egon Kaur (Volkswagen Polo GTI R5) était placé en embuscade dans la bataille pour le podium malgré un pare-chocs perdu dans la deuxième spéciale du jour. Les choses allaient de mal en pis pour l'enfant du pays, contraint à l'abandon après deux crevaisons alors qu'il n'avait embarqué qu'une roue de secours.

En parallèle, Fabrizio Zaldivar (Hyundai i20 N Rally2) devait composer avec un arbre de transmission cassé dans la deuxième boucle tandis qu'Hayden Paddon (Hyundai i20 N Rally2) devait écourter son retour en mondial à mi-parcours après un test positif au Covid-19. Enfin, Bruno Bulacia (Skoda Fabia Rally2) était également contraint à l'abandon dans la matinée.

  • Une couverture complète du Rallye d’Estonie est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Plus d'actualités en direct d'Estonie