WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 14 Jul 2022

Breen prend la tête en Estonie

L'Irlandais Craig Breen a devancé le Finlandais Kalle Rovanperä pour remporter la première spéciale du Rallye d'Estonie jeudi soir.

Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) devançait d'un dixième de seconde le leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) à l'issue du test sinueux de Visit Estonia Tartu (1,64 km) tracé sur les routes du parc de Raadi Manor.

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) pointait un dixième plus loin après une entame rythmée pour la septième manche du calendrier puisque le top six se tenait en sept dixièmes de seconde seulement.

En signant le meilleur temps, Craig Breen s'offrait aussi une belle revanche puisque Kalle Rovanperä l'avait battu avec la même marge dans cette spéciale aux abords de Tartu il y a douze mois. Lors de la répétition de ce secteur chronométré deux jours plus tard, l'Irlandais avait faillu perdre sa deuxième place en touchant une pierre avant de pouvoir regagner le parc d'assistance voisin sans perdre de temps.

« J'ai tellement fait attention aux pierres et j'ai essayé d'être le plus propre possible », souriait-il. « C'est un bon début de week-end. Ce sont des spéciales incroyables et nous pouvons vraiment rouler sans inhibitions. »

Quatrième, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) n'était qu'à trois dixièmes du temps de référence et deux dixièmes devant son équipier et véritable enfant du pays, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1), coincé sur un rapport. L'Estonien souriait jaune en confiant que « de telles choses ne vous donnent pas beaucoup d'optimisme... »

Auteur du meilleur temps ce jeudi matin au shakedown, Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1) se classait sixième devant Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), dont la voiture était réparée à temps après son tonneau au shakedown. Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1), Oliver Solberg (Hyundai i20 N Rally1) et Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) fermaient le top dix dans cet ordre.

La spéciale faisait suite à la cérémonie de départ organisée en début de soirée en présence d'une foule immense venue envahir la charmante place de la mairie de Tartu pour encourager les concurrents.

Les hostilités commenceront véritablement vendredi avec la plus longue étape du rallye et 139,18 km d'action à travers deux boucles identiques le matin et l'après-midi au nord et au sud de la ville. Les deux tours seront entrecoupés d'un passage à l'assistance.

Le rythme s'annonce endiablé de bon matin avec un programme commençant par Peipsääre (24,35 km), la plus longue spéciale de l'épreuve, dès 7h45 heure locale.

• Une couverture complète du Rallye d’Estonie est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Plus d'informations du Rallye d'Estonie