WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Tue 07 Jun 2022

L'Italie, vue du parc d'assistance

Il faisait chaud pour la cinquième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Dans tous les sens du terme, le Rally Italia Sardegna était véritablement torride.

Les hommes et la machine maîtrisant toutefois le mieux les températures autour de 35°C étaient Ott Tänak, Martin Järveoja et la Hyundai i20 N Rally1. Après trois jours dans la fournaise, l'équipage d'Alzenau a trouvé un peu de répit à Alghero.

Allongé sur un matelas gonflable, l'Estonien se réjouissait du travail accompli en regardant son équipe le suivre dans l'eau.

La Sardaigne est toujours un rallye de contradictions absolues. À une centaine de mètres de la lutte pour la suprématie en WRC, des familles passaient leurs vacances sur la plage. Les enfants profitaient d'un cornetto pendant que leurs parents s'offraient une bière pour se rafraîchir sous le soleil.

Après une édition à Olbia, la côte ouest de la Sardaigne a réaccueilli le WRC à bras ouverts et il n'y avait pas de pénurie de Su Porcheddu, essentiellement du porc rôti par des charbons ardents durant des heures.

Ceux qui s'aventuraient en dehors du parc d'assistance pour rejoindre la zone de changement de pneumatiques de Buddusò ont eu droit à un déjeuner dans la station-service de l'autre côté du terrain de football où les meilleurs pilotes du monde étaient réunis pour travailler sur leurs voitures.

Un sandwich au rôti de porc pourrait sembler un peu étrange dans la chaleur du midi, mais il était extrêmement bienvenu après avoir quitté l'hôtel le ventre vide avant l'aube.

Les longues journées font partie intégrante du rallye sur cette île, mais elles représentent un petit prix à payer dans le cadre d'un pèlerinage annuel sur les hauteurs de Lerno et son Micky's Jump.

Alessandro avait voyagé de Rome avec un groupe d'amis et avait dormi dans la voiture pour s'assurer d'être idéalement placé pour voir les voitures de rallye voler.

« Je n'ai pas dormi longtemps », souriait-il. « Il faisait trop chaud. Nous avons dû démarrer la voiture pour utiliser la climatisation. Il faisait un peu froid, puis nous nous sommes endormis. Mais ensuite, nos voisins réveillés par le moteur étaient en colère ! Ce n'est pas grave. Je pourrais dormir tous les jours au soleil pour ça. Cet endroit… Mamma Mia ! J'adore cet endroit. »

Et il a raison à vrai dire. Le soleil, la mer et le meilleur sport du monde. Que demander de plus ?

En s'imposant pour la deuxième fois en six ans, Ott Tänak était d'accord, tout comme Dani Sordo, son équipier chez Hyundai Motorsport. L'Espagnol n'a peut-être pas réussi à s'offrir un troisième succès en quatre ans, mais son amour envers la Sardaigne est intact : « Je pense que je suis un peu sarde maintenant, c'est un endroit à part. »

Amen.