Sat 04 Jun 2022

Tänak s'échappe en Italie après l'accident de Lappi

L'Estonien Ott Tänak a repris la tête du Rally Italia Sardegna après l'accident du leader Esapekka Lappi dans la première spéciale du samedi matin.

Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1) comptait un léger avantage de sept dixièmes de seconde sur Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) après une première étape éprouvante vendredi. 

Dès le premier passage de Tempio Pausania, le Finlandais était toutefois victime d'une forte compression après 10,4 km. Sa voiture heurtait un rocher à droite de la route avant de rebondir sur une pierre de l'autre côté, arrachant la roue arrière gauche et des éléments de la suspension.

Il s'agit du deuxième abandon consécutif d'Esapekka Lappi, victime d'un contact contre une pierre lors de sa précédente apparition en Croatie.

« C'est vraiment difficile à digérer », déclarait-il. « J'avais vraiment l'impression de ne prendre aucun risque sur la spéciale. J'aurais probablement dû freiner moins dans ce virage comme il y avait une pierre que nous avons touché avec le protège-carter et cela nous a poussé hors de la trajectoire. Je pense que si j'avais moins freiné, l'avant de la voiture aurait été plus haut et nous aurions probablement pu poursuivre... »

Les malheurs d'Esapekka Lappi faisait le bonheur d'Ott Tänak, qui héritait d'une confortable avance tout en ne montrant aucun signe de relâchement en remportant trois des quatre spéciales matinales pour terminer la boucle avec un avantage de 30''9.

Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) était son plus proche poursuivant. L'Irlandais prenait la deuxième place après la crevaison à l'avant droit de son équipier Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) dans l'ES10, mais il devait également composer sous la pression constante de Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1).

Dani Sordo était ainsi revenu à 1''5 après Tempio Pausania 1, mais Craig Breen répliquait en s'offrant le scratch dans Erula - Tula pour le reléguer à 10''3. En parallèle, Pierre-Louis Loubet pointait 14''0 plus loin après avoir adopté une approche plus prudente après sa crevaison.

Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) se hissait au sixième rang, suivi par Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), qui prenait l'ascendant sur son équipier Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) après le calage du pilote japonais dans l'ES11. Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) et les leaders du WRC2, Nikolay Gryazin (Skoda Fabia Rally2) et Jan Solans (Citroën C3 Rally2), complétaient le top dix samedi midi.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) cherchait à remonter dans la hiérarchie après avoir terminé le vendredi en neuvième position suite à des problèmes de transmission. Ses espoirs s'envolaient toutefois rapidement, le Belge partant en tonneau dans la troisième spéciale du jour.

  • Une couverture complète du Rally Italia Sardegna est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM