WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 03 Jun 2022

Lappi en tête pour un souffle après un vendredi intense en Italie

Le Finlandais Esapekka Lappi a réalisé une performance presque parfaite pour terminer une première étape éprouvante en tête du Rally Italia Sardegna.

Pour ses débuts sur terre au volant de la Toyota GR Yaris Rally1, Esapekka Lappi remportait deux des six spéciales rocailleuses du vendredi pour boucler la première étape raccourcie de  la cinquième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec sept dixièmes de seconde d'avance sur Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1).

Les deux derniers secteurs chronométrés du jour ont été annulés en raison de retards liés à un incident lors du premier passage dans Osilu - Tergu.

Dès la matinée, Esapekka Lappi affichait un excellent rythme en se portant au sommet de la feuille des temps après la répétition de Monti di Alà e Buddusò. Le Finlandais était repris dans les ultimes kilomètres de la boucle matinale par Ott Tänak, qui semblait en mesure de se détacher jusqu'à ce qu'un problème de transmission le ralentisse dans la dernière spéciale et le fasse glisser au deuxième rang après avoir dû composer avec trois roues motrices seulement.

L'Estonien pouvait toutefois être soulagé, les annulations des ES8 et ES9 lui ayant permis de retrouver le parc d'assistance d'Alghero sans perdre davantage de temps.

En parallèle, Esapekka Lappi connaissait une journée relativement calme, à l'exception d'une crevaison à l'avant gauche dans l'ES5.

Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) terminait l'étape au troisième rang, 14''4 derrière Ott Tänak. Le Français et son équipier Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) se rendaient coup pour coup tout au long de la journée et tous deux concédaient du temps en commettant de petites erreurs. Les deux hommes n'étaient séparés que par quatre dixièmes vendredi soir.

Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) restait en embuscade, seulement six dixièmes plus loin. Après avoir souffert de ses réglages, l'Espagnol effectuait progressivement des ajustements fructueux lui permettant de signer deux scratches.

Esseulé au sixième rang, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) comptait 14''7 de retard sur Dani Sordo et 34''7 d'avance sur Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), le Japonais luttant pour trouver la motricité.

Leader du championnat, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) était huitième après avoir balayé la route toute la journée. Le Finlandais devançait toutefois Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), qui perdait deux minutes en raison d'un problème de transmission dans l'ES5, et Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2), en tête du WRC2.

Les pilotes britanniques connaissaient un vendredi à oublier. Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) avait brièvement mené avant d'abandonner, son radiateur étant endommagé après une compression dans l'ES3. En parallèle, Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) bouclait l'étape à 2'19''0 d'Esapekka Lappi après avoir eu du mal à redémarrer après une erreur dans la matinée.

Samedi, l'itinéraire proposera huit nouvelles spéciales divisées en deux boucles de quatre tests pour 131,82 km d'action près de Monte Acuto. Les concurrents n'auront pas d'assistance à mi-journée aprs leurs deux premiers passages dans Tempio Pausania (12,03 km) et Erula - Tula (15,27 km). L'après-midi, les équipages défieront Coiluna - Loelle (21,60 km) et Monte Lerno (17,01 km) à deux reprises avant de passer une dernière nuit à Alghero.

  • Une couverture complète du Rally Italia Sardegna est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.