Fri 03 Jun 2022

Tänak brille, Evans trébuche en Sardaigne

L'Estonien Ott Tänak a pris les commandes du Rally Italia Sardegna après la première boucle de l'épreuve alors qu'Elfyn Evans a dû abandonner sur problème technique.

Deux passages dans Terranova et Monti di Alà e Buddusò attendaient les concurrents dans la matinée. Les deux spéciales proposaient une base dure s'exposant au fil des voitures balayant la surface sablonneuse.

Si d'ordinaire les pilotes opteraient des ajustements de réglages et des pneumatiques plus durs pour s'adapter aux différentes conditions lors du deuxième tour, cette opportunité n'était pas possible aujourd'hui en l'absence d'assistance entre les deux répétitions.

Ott Tänak en faisait fi pour connaître une matinée sans encombre.

Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) s'emparait des rênes du rallye dans l'avant-dernière spéciale de la boucle avant de retrouver le parc d'assistance d'Alghero avec 3''7 d'avance sur Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1) au terme d'une matinée chaude et poussiéreuse sur les routes méditerranéennes.

Pour ses débuts sur terre avec une voiture hybride, Esapekka Lappi maintenait la pression du début à la fin et menait même les débats brièvement après l'ES3. Une crevaison à l'avant gauche lors du deuxième passage dans Monti di Alà e Buddusò l'empêchait toutefois de reprendre la tête.

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) avait été le plus rapide à se mettre en action avec le meilleur temps de l'ES2, mais une compression dans le test suivant endommageait son radiateur et le contraignait à l'abandon quelques kilomètres plus tard. Ce troisième abandon de la saison scelle probablement déjà les espoirs de titre du Gallois.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons », confiait-il à la fin de la boucle. « Certaines choses sont difficiles à gérer, mais nous faisons de notre mieux. Le châssis de la voiture a beaucoup progressé depuis le Portugal, et ce sera une excellente voiture si nous pouvons l'amener exactement là où nous le voulons. »

Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le trio de tête, à seulement 5''2 d'Esapekka Lappi. Régulier tout au long de la matinée malgré une petite erreur dans une épingle, le Français devançait Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) pour 1''2 après une faute de son équipier à un croisement.

Double vainqueur en Sardaigne, Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) semblait en difficulté avec ses réglages lors du premier passage, mais l'Espagnol haussait le rythme grâce à quelques ajustements effectués lors du regroupement. Il pointait à 4''5 de Craig Breen après s'être offert le scratch dans la dernière spéciale de la matinée.

Sixième, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) comptait 26''1 de retard sur le leader après une crevaison à l'avant gauche dans l'ES5. Le Lillois précédait toutefois Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), dont le rôle d'ouvreur se compliquait encore davantage avec la perte d'une partie de son aileron arrière après une belle frayeur dans l'ES4.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) et Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) complétaient le top dix, tous deux à plus de deux minutes après un début de rallye frustrant. Le Belge devait ainsi composer avec un problème de transmission en fin de boucle tandis que le Britannique concédait du temps en ayant du mal à redémarrer après un virage mal négocié plus tôt dans la journée

  • Une couverture complète du Rally Italia Sardegna est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   
Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM