Tue 31 May 2022

Retour sur le Rally Italia Sardegna 2021

Si le rythme se cale sur les prévisions météorologiques d'Alghero, nous allons nous régaler cette semaine. Nous poursuivons notre préparation du Rally Italia Sardegna (2-5 juin) en revenant sur les cinq moments forts de l'édition 2021.

1. Ogier s'impose contre toute attente

Sébastien Ogier emmenait un doublé Toyota en s'imposant avec quarante-six secondes d'avance sur son équipier Elfyn Evans. Pourtant, ses chances de victoire semblaient bien minces avant le départ.

En tant que leader du championnat, le pilote français ouvrait la route lors de la première étape vendredi, balayant ainsi la trajectoire sur une terre meuble devenant progressivement plus rapide au passage de chaque voiture.

Le multiple champion du monde terminait la première journée à un peu plus d'une demi-minute d'Ott Tänak et de Dani Sordo, mais sa persévérance portait finalement ses fruits lorsque les deux pilotes Hyundai Motorsport rencontraient des problèmes (voir ci-dessous).

2. L'agonie de Hyundai

L'équipe du constructeur coréen était bien partie pour placer deux de ses voitures dans le top trois, mais les espoirs de doublé se sont rapidement envolés.

Ott Tänak était le premier à devoir s'arrêter après avoir tapé une pierre arrachant la roue arrière de sa Hyundai i20 WRC. Dani Sordo l'imitait avec un tonneau quelques spéciales plus tard...

3. Huttunen fait forte impression

Le Finlandais Jari Huttunen signait une impressionnante victoire en WRC2 et plaçait sa Hyundai i20 R5 à une incroyable cinquième place absolue malgré un problème moteur dans les deux dernières spéciales.

La lutte l'opposant à la Citroën C3 Rally2 de Mads Østberg avait été magnifique tout au long du week-end, mais le Norvégien avait perdu gros avec une pénalité d'une minute pour un pointage tardif, puis une crevaison et la casse d'une écope de frein.

4. Suninen part à la faute

La carrière de Teemu Suninen chez M-Sport Ford World Rally Team avait une date d'expiration. Après avoir été rétrogradé dans l'équipe WRC2 lors des deux rallyes précédents, le Finlandais avait besoin d'un résultat solide.

Malheureusement, son retour dans l'élite était de courte durée puisqu'il faisait basculer sa Fiesta sur le côté dès la première spéciale de l'épreuve. Si l'équipage parvenait à remettre sa voiture sur quatre roues, celle-ci restée bloquée et les deux hommes devaient abandonner.

5. Le bourdon de Katsuta

Takamoto Katsuta égalait le meilleur résultat de sa carrière signé lors de la manche précédente au Portugal en prenant la quatrième place à l'arrivée.

Cependant, tout n'était pas simple pour le pilote du Toyota Gazoo Racing. Le dernier jour, un bourdon entrait dans l'habitable de sa Yaris et passait une spéciale entière à bourdonner entre les deux membres de l'équipage. Nerfs d'acier requis...

Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM