Wed 25 May 2022

Pleine corde : Rallye du Portugal

Les débuts des Rally1 hybrides sur terre resteront longtemps gravés dans les mémoires. Le Vodafone Rally de Portugal a-t-il été le plus difficile de la saison à ce jour ? Rejoignez-nous pour revivre une semaine fantastique.

La performance du rallye

Nous commençons peut-être à nous répéter ?

Kalle Rovanperä est actuellement au sommet de son art et son triomphe au Portugal est sans doute le plus impressionnant jusqu'ici.

À seulement vingt-et-un ans, le Finlandais nous a une fois de plus prouvé qu'il avait tous les atouts d'un futur champion du monde. S'imposer tout en ayant dû balayer pour l'ensemble du plateau vendredi ? Toujours plus facile à dire qu'à faire...

Trois rallyes. Trois surfaces différentes. Trois victoires. Qui pourra l'arrêter ?

Une spéciale d'anthologie

Samedi après-midi, la répétition d'Amarante (37,24 km) a probablement façonné la suite du rallye.

Avec les températures élevées et des routes accidentées, la bande de roulement des pneus Pirelli s'était grandement réduite pour tous les concurrents. Elfyn Evans s'était montré plus rapide dans le premier passage que Kalle Rovanperä pour 8''2 et nous nous attendions à voir un écart similaire l'après-midi.

C'était tout le contraire. Sous une pluie de plus en plus épaisse, le Gallois terminait à 13''9 de son équipier, qui s'emparait des commandes du rallye pour la première fois de la semaine par la même occasion.

La surprise du rallye

Le décor était planté pour un nouveau duel grandiose entre Sébastien Loeb et Sébastien Ogier. Las, le Portugal ne s'est pas exactement déroulé comme prévu pour les deux pilotes français.

Sébastien Loeb était le premier à partir vendredi en tapant un mur avec son Puma alors qu'il menait le rallye. Sébastien Ogier l'a imité peu après en étant à court de roues de secours dans sa Yaris.

La dernière fois que les deux légendes avaient abandonné le même jour remontait au Rallye d'Australie 2011...

À oublier

Il y avait de grands espoirs pour le leader du M-Sport Ford World Rally Team, mais rien n'a vraiment tourné en faveur de Craig Breen. Deux crevaisons, une petite sortie et des problèmes de freins dimanche voyaient l'Irlandais se contenter de la huitième place à l'arrivée.

De belles choses étaient attendues pour Craig Breen en début d'année, mais nous attendons toujours sa première victoire au plus haut niveau.

L'image du rallye

Ne vous inquiétez pas, nous n'avons pas voyagé dans le temps pour remonter dans les années 1980. À moins que... 

Le Championnat du Monde FIA des Rallyes célèbre sa cinquantième saison en 2022 et le Portugal constituait le point central de ces festivités.

Voici le double champion du monde Walter Röhrl au volant de son Audi Sport Quattro dimanche à Fafe.

Le meilleur sauvetage

Takamoto Katsuta a réalisé un rallye époustouflant malgré un podium lui échappant pour quelques secondes seulement.

Les choses auraient pu être très différentes sans un bref arrêt vendredi à Góis. Le Japonais avait engagé sa roue avant droite dans un virage à droite, mais sa trajectoire entraînait presque la voiture dans un fossé escarpé.

Resté de glace, le pilote âgé de vingt-neuf ans arrêtait la voiture avant qu'il ne soit trop tard avant de reprendre la route.

La déclaration du rallye

« Tu dois être fier de toi. Ne sois pas triste ! Tu vas signer beaucoup de podiums, mon ami. Profite de ta carrière. »

Voilà les mots de Dani Sordo à un Takamoto Katsuta désemparé d'avoir vu la troisième marche du podium lui échapper dans la Wolf Power Stage.

Bien sûr, il y a des rivalités féroces en WRC. Mais il y a aussi des amitiés uniques dès les casques tombent.

Vous n'y croirez pas

Un équipage engagé en WRC2 a signé le meilleur temps scratch sur la super-spéciale de Porto - Foz.

Peu de gens peuvent dire qu'ils étaient 7''5 plus rapides que la Rally1 la plus véloce sur une spéciale, mais Josh McErlean peut s'en targuer. Les conditions de route sèches ont probablement joué un rôle, mais cela n'enlève rien à la performance du pilote de la Hyundai i20 N Rally2.

Le chiffre du rallye

0''7. Les sept premiers pilotes se tenaient en sept dixièmes de seconde lors du premier passage dans Góis, après près de vingt kilomètres contre la montre... Incroyable.

Pour finir...

Le podium du WRC2 se composait entièrement d'anciens pilotes du WRC3 : Yohan Rossel, Kajetan Kajetanowicz et Chris Ingram.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM