Fri 20 May 2022

Suninen, leader opportuniste en WRC2

Le Finlandais Teemu Suninen a terminé la première étape du Vodafone Rally de Portugal aux commandes du WRC2 après l'abandon d'Andreas Mikkelsen avant l'assistance.

Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally2) avait donné le ton d'entrée et s'offait cinq scratches consécutifs pour prendre rapidement l'avantage en WRC2. Malgré cette performance, le Finlandais concédait près d'une minute avec une crevaison à l'arrière droit dans l'ES7. 

Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia Rally2) héritait alors d'une avance de près de quarante secondes avant de rencontrer également des problèmes, sa voiture perdant de la puissance au fil des kilomètres. Toujours fort d'un avantage s'élevant à trente-sept secondes après le dernier test du jour, le Norvégien était toutefois contraint à l'arrêt.

Teemu Suninen retrouvait dès lors la première place et retrouvait le parc d'assistance avec 17''1 d'avance sur Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2).

« Notre journée était plutôt bonne », déclarait Teemu Suninen. « Notre rythme figurait parmi les meilleurs, c'est juste dommage d'avoir crevé dans une épingle. Je ne sais pas ce que j'aurais pu faire différemment, mais le rallye est ainsi. »

De son côté, Andreas Mikkelsen était dévasté de voir une troisième victoire potentielle en autant de rallyes s'envoler, mais le Norvégien prévoyait de repartir samedi.

« Nous avons eu des problèmes moteur dans l'après-midi », expliquait-il. « Nous devions composer avec un manque de puissance et nous roulions sur trois cylindres. Nous avons essayé ce que nous pouvions, mais l'équipe a dit qu'il valait mieux abandonner comme il n'y avait pas moyen qu'ils aient le temps de la réparer sur cette assistance. C'est dommage car nous roulions bien et nous avions creusé un bel écart. »

Oliver Solberg (Hyundai i20 N Rally2) pointait à 23''0 de Yohan Rossel après avoir lutté contre la poussière dans son habitacle et deux crevaisons. Le Suédois comptait 46''1 de marge sur Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2), qui avait perdu du temps dans la poussière de Marco Bulacia, ce dernier s'étant arrêté pour changer une roue dans l'ES6.

Cinquième à 1'55''0 du leader, le Polonais Miko Marczyk (Škoda Fabia Rally2) menait les débats en WRC2 Junior avec 21''4 d'avance sur Chris Ingram (Škoda Fabia Rally2), victime d'une crevaison dans l'ES7. Dans le même temps, le Français Jean-Michel Raoux (Volkswagen Polo GTI R5) dominait la catégorie WRC2 Masters.

Jan Solans (Citroën C3 Rally2) et Georg Linnamäe (Volkswagen Polo GTI R5) terminaient tous deux à plus de six minutes du rythme de tête, l'Espagnol devant composer avec un différentiel défectueux tandis que l'Estonien connaissait une journée difficile.

Parmi les quarante équipages au départ, seuls vingt-sept retrouvaient le parc d'assistance ce soir. Eric Camilli (Citroën C3 Rally2) abandonnait jeudi avant l'ES1 en raison d'une panne électrique tandis qu'Eerik Pietarinen (Volkswagen Polo GTI R5) s'arrêtait après la casse d'une écope de freins dans l'ES7.

Parmi les autres abandons, on retrouvait Josh McErlean (Hyundai i20 N Rally2), trahi par sa direction, ou encore Erik Cais (M-Sport Ford Fiesta Rally2), qui perdait une roue.

  • Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   
Plus d'actualités en direct du Portugal
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM