WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 26 Feb 2022

Rovanperä et Toyota reprennent le pouvoir samedi matin

Le Finlandais Kalle Rovanperä a repris la tête du Rallye de Suède samedi matin en emmenant un podium provisoire monopolisé par le Toyota Gazoo Racing.

À l'issue de cette deuxième matinée de l'épreuve, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) comptait 4''8 d'avance sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) et 12''0 sur Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1). Leader vendredi soir, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) chutait au quatrième rang en se montrant trop optimiste à un croisement de la dernière spéciale de la boucle. 

Déjà en tête vendredi matin, Kalle Rovanperä reprenait les commandes grâce à un passage propre dans Brattby en début de journée. Le Finlandais s'offrait ensuite le scratch dans Långed avant de prendre le deuxième meilleur temps à Umeå pour retrouver le parc d'assistance en première position.

« La première spéciale était piégeuse avec des routes très étroites et techniques », détaillait-il. « Il y avait beaucoup de trajectoires en vrac comme tout le monde a dû toucher les murs de neige. La dernière était aussi plus difficile que prévu. J'ai fait tellement d'erreurs, des erreurs stupides, mais c'est bien que nous n'ayons pas perdu trop de temps. »

Oliver Solberg (Hyundai i20 N Rally1) conservait la cinquième place, mais le jeune pilote suédois reculait à près d'une minute du leader en manquant de confiance avant de rejoindre l'assistance.

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) suivait en comptait près de quarante secondes d'avance sur Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1), lui-même 12''3 devant son équipier Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1).

Neuvième, Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2) reprenait l'avantage dans le duel acharné pour la tête en WRC2 l'opposant à Ole Christian Veiby (Volkswagen Polo GTI R5), qui avait repris les commandes plus tôt dans la matinée.

  • Une couverture complète du Rallye de Suède est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Auteur du temps de référence dans la première spéciale de la journée, Elfyn Evans s'avouait frustré par des petites erreurs ayant accru l'écart avec son équipier durant le reste de la matinée. En parallèle, Esapekka Lappi abordait la deuxième étape de la deuxième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes à une poignée de secondes de Kalle Rovanperä, mais le Finlandais ne parvenait pas à afficher le même rythme et se lançait en quête de solutions en retrouvant le parc d'assistance d'Umeå.

D'abord en difficulté avec l'adhérence, Thierry Neuville perdait gros - 11''2 pour être précis - en manquant un virage à gauche au début de la dernière spéciale : « J'ai tiré tout droit au premier freinage et quelque chose n'allait pas avec la voiture après cela. Les Toyota étaient très rapides ce matin et je n'ai pas réussi à tenir le rythme pour être honnête. »

L'ES8 du Rallye de Suède 2022
Plus d'actualités