WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Mon 24 Jan 2022

Loeb réveille de tendres souvenirs au Monte-Carlo

Cela faisait longtemps. Extrêmement longtemps...

Ceux qui ont une bonne mémoire se souviendront que la dernière fois où Sébastien Loeb pointait en tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes remonte au 9 février 2013. Une recherche sur internet suffit à confirmer que cela faisait 3271 jours.

Aujourd'hui, il a retrouvé sa place au sommet. D'une certaine manière, c'est tout un symbole de voir l'homme le plus titré de l'histoire du WRC avec neuf titres mondiaux, des victoires sur trois décennies et 80 succès au plus haut niveau revenir marquer de son empreinte les grands débuts de la nouvelle ère hybride de la discipline.

Cette victoire acquise dimanche au Rallye Monte-Carlo après un final palpitant et un duel de choc avec son rival Sébastien Ogier a également propulsé M-Sport Ford World Rally Team en tête du championnat pour la première fois depuis le départ de ce même Ogier fin 2018.

Quelques jours avant Noël, M-Sport Ford avait confirmé la présence de Sébastien Loeb au volant d'un Puma Rally1 au Monte-Carlo. Les avis étaient fortement partagés quant à la réussite du partenariat.

La structure dirigée par Malcolm Wilson a une expérience solide dans le développement de nouvelles voitures, souvent victorieuses dès leurs débuts en compétition. Mais quid de Sébastien Loeb, âgé de quarante-sept ans, absent du mondial depuis plus d'un an et encore plus pour retrouver trace de sa dernière victoire ?

Sa cote était à 14/1 peu avant le départ. L'Alsacien lui-même était également dans le flou.

« Je ne savais pas à quoi m'attendre », souriait-il. « J'avais un bon feeling depuis les premiers essais et cela me donnait confiance, mais quel allait être mon niveau ? Je ne savais pas. Le niveau en WRC est parfois extrêmement relevé, mais nous avons décidé de venir ici et le résultat est incroyable. Cela dépasse nos attentes, mais l'équipe et Isabelle [Galmiche] ont été vraiment incroyables pour notre premier rallye ensemble. »

Isabelle... Professeure de mathématiques à la ville, la Française de cinquante ans a mis sa profession en pause le temps d'une semaine pour accompagner Sébastien Loeb et prendre son premier départ au plus haut niveau du WRC. Il a fallu attendre son 181e rallye en mondial pour que Sébastien Loeb entende une autre voix que celle de Daniel Elena sur les plus belles spéciales du monde.

« Elle a été au top », ajoutait Sébastien Loeb. « Il n'y a eu qu'une ou deux fois où elle était un peu en retard, mais c'était vraiment léger. Cette voiture est vraiment difficile pour les copilotes. Nous sommes lancés dans les spéciales et elle avait beaucoup à dire. Son rythme était toutefois parfait et elle comprend très bien comment tout faire. Il y a beaucoup de choses à vérifier et elle a tout très bien fait. Elle a beaucoup d'expérience en Championnat de France, mais nous en avons beaucoup plus à faire en WRC et elle a fait de l'excellent travail. »

Qu'en est-il de l'avenir désormais ? Sébastien Loeb a un agenda chargé avec des engagements dans d'autres disciplines et il s'est contenté de répondre « n'avoir rien de prévu pour le moment » en haussant les épaules. 

La réponse à cette question se cache peut-être dans les mots du directeur de l'équipe. Interrogé sur la manière dont Sébastien Loeb s'était intégré à l'équipe, Richard Millener a confié que la seule demande du champion était une machine à expresso dans la zone d'assistance M-Sport Ford pour démarrer la journée.

« C'est sur la liste des choses à faire », a-t-il ajouté... Alors, verra-t-on Sébastien Loeb et M-Sport Ford refaire équipe ? Richard Millener n'en a pas dit plus...

La rétrospective du Rallye Monte-Carlo 2022
Plus d'actualités