WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sun 23 Jan 2022

WRC2 - Mikkelsen commence sa défense du titre sur de bonnes bases

Le Norvégien Andreas Mikkelsen a parfaitement entamé la défense de son titre en WRC2 en s'imposant dans la catégorie au Rallye Monte-Carlo.

De retour dans l'antichambre de la catégorie reine dans le but de s'assurer un volant officiel en Rally1, Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2) héritait de la tête samedi matin après l'abandon de Stéphane Lefebvre (Citroën C3 Rally2).

S'il n'était plus devancé après la sortie spectaculaire du leader, son rallye avait frôlé la correctionnelle avec une crevaison à l'avant droit dans Saint-Geniez / Thoard samedi soir. Grâce à un changement de roue rondement mené entre son nouveau copilote Torstein Eriksen et lui, le duo norvégien conservait une bonne avance que les deux hommes protégeaient dans la dernière étape pour finalement s'imposer avec 55''4 de marge.

« Je n'aurais pas pu rêver d'un meilleur début de saison », souriait Andreas Mikkelsen. « Torstein a été au top dès la première spéciale et je suis vraiment content. Les conditions étaient encore très piégeuses, mais nous avons plutôt bien géré. »

Erik Cais (M-Sport Ford Fiesta Rally2) s'imposait comme le plus proche rival d'Andreas Mikkelsen. Le pilote tchèque s'offrait ainsi son deuxième podium en autant de départs en mondial et l'emportait également en WRC2 Junior avec 1'12''1 d'avance sur Nikolay Gryazin (Skoda Fabia Rally2).

Le Russe atteignait le podium aux dépens de Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2) et Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2), tous deux victimes d'une crevaison dans le premier passage dans Briançonnet/Entrevaux dimanche matin. Sean Johnston (Citroën C3 Rally2) profitait également de la situation pour se hisser au quatrième rang - le meilleur résultat de sa carrière - à 57''1 de Nikolay Gryazin.

Grégoire Munster pointait 32''0 plus loin tandis que Yohan Rossel finissait sixième à 3'28''3 de la tête. Malgré sa crevaison, ce dernier inscrivait de précieux points bonus en signant le meilleur temps de la Wolf Power Stage.

Éphémère leader, Éric Camilli (Citroën C3 Rally2) abandonnait vendredi après un bris de suspension tandis que Marco Bulacia (Skoda Fabia Rally2) était également contraint à l'abandon après un problème moteur dans l'ES12.

Plus d'actualités