Teaser Image

Toyota Gazoo Racing World Rally Team

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  JPN
Fondé en: 2016
Directeur: Tommi Mäkinen
Pilote: Jari-Matti Latvala, Ott Tänak, Kris Meeke
Pneumatiques: Michelin

Nouvel arrivant en WRC en 2017, le Toyota Gazoo Racing World Rally Team porte les espoirs les plus fous de la marque nippone en Championnat du Monde des Rallyes tant celle-ci a été synonyme de succès dans les années 1980 et 1990.

Les débuts de Toyota remontent à son engagement au Mobilgas Rally Australia 1957. C’est toutefois en 1975 que le constructeur commence à faire parler de lui dans la discipline avec la victoire de Hannu Mikkola et sa Corolla au Rallye des 1000 Lacs (Finlande).

Toyota installe son quartier général dédié au sport automobile à Cologne (Allemagne) et enchaîne les succès en WRC, dont trois consécutives au Safari Rally.

En 1990, Toyota voit pour la première fois l’un de ses pilotes, Carlos Sainz, obtenir le titre suprême. Trois ans plus tard, elle devient la première marque japonaise à être titrée chez les constructeurs.

Jusqu´à son retrait à la fin de l’année 1999, Toyota remporte trois couronnes chez les constructeurs (1993, 1994 et 1999) et quatre chez les pilotes (Carlos Sainz par deux fois, Juha Kankkunen et Didier Auriol).

Le retour en WRC de Toyota est confirmé en janvier 2015 par le président du groupe, Akio Toyoda, par ailleurs passionné de rallye.

Toyota établit sa nouvelle base en Finlande, sous la houlette de l’ancien champion du monde Tommi Mäkinen, afin d’y développer une Yaris WRC d’ici 2017.

L’équipe créé alors la surprise. Si l’on pouvait attribuer la deuxième place de Jari-Matti Latvala au Rallye Monte-Carlo à la chance des débutants, sa victoire en Suède dès le deuxième rendez-vous ôte tous les doutes. En Finlande, Esapekka Lappi double la mise sur la manche la plus rapide de tout le calendrier.

Les succès se confirment en 2018. Ott Tänak rejoint Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi et le trio mène Toyota au titre chez les constructeurs. En 2019, Kris Meeke remplacera Esapekka Lappi.


The Japanese brand can trace its rally roots back to 1957 when it entered the Mobilgas Round Australia Rally. But it was 1975 when Toyota really made its mark, when Hannu Mikkola won Finland’s 1000 Lakes Rally at the wheel of a factory-backed Corolla.

Toyota established a motorsport base in Cologne, Germany, and went on to claim more WRC victories, including three consecutive Safari Rally wins.

In 1990, Toyota had its first WRC champion driver in Carlos Sainz, and in 1993 it became the first Japanese brand to win the WRC manufacturers’ title.

By the end of its factory-backed activities in 1999, Toyota had collected three manufacturers’ titles, (in 1993, 1994 and 1999) and four drivers’ titles (two for Sainz and one each for Juha Kankkunen and Didier Auriol).

Toyota’s return was confirmed in January 2015 by the company’s president, and passionate rally enthusiast, Akio Toyoda.

Toyota established a new team base in Finland, and put former world champion Tommi Mäkinen, in charge of developing a Yaris-based car ready for a competitive return in 2017.

The squad proved the surprise of the season. A sensational second place for Latvala at the opening Rallye Monte-Carlo could have been dismissed as a fluke – before he followed it with victory at the next round in Sweden. Esapekka Lappi added a third win at the fastest rally of them all, Neste Rally Finland.

The success continued in 2018 as new signing Ott Tänak joined Latvala and Lappi and the trio lifted the manufacturers’ title. Kris Meeke replaces Lappi in the 2019 line-up.


Latvala and Lappi will be joined by Ott Tänak in 2018, Toyota snapping up the Estonian from M-Sport after two victories in 2017.

Social media

Rally México