Teaser Image

Hyundai Shell Mobis World Rally Team

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  DEU
Fondé en: 2012
Directeur: Andrea Adamo
Pilote: Andreas Mikkelsen, Thierry Neuville, Sébastien Loeb, Dani Sordo
Pneumatiques: Michelin

À l’orée de la saison 2014, Hyundai revient en WRC avec une nouvelle équipe et un programme à long terme ambitieux dans l’élite du rallye mondial.

Le constructeur coréen n’est alors pas un inconnu dans la discipline. Il apparaît dans la catégorie F2 entre 1998 et 2000 avant de développer une Accent WRC à partir de 2003.

Le retour de Hyundai est suggéré par la révélation du prototype de l’i20 World Rally Car au Mondial de l’Automobile de Paris en septembre 2012. Le projet se met rapidement en place avec l’installation trois mois plus tard d’une nouvelle base dédiée au sport automobile en Allemagne.

Ancien directeur technique chez Peugeot en WRC, Michel Nandan est recruté dans le but de structurer une équipe compétitive, de développer une i20 version rallye et un département sportif en ordre de marche – tout cela à partir d´une feuille blanche et en moins d’un an.

Vice-champion du monde un an plus tôt, Thierry Neuville est débauché et promu leader de l’équipe pour 2014. Hyundai souhaite utiliser cette campagne comme année d’apprentissage, mais les résultats sont prometteurs avec la victoire de Thierry Neuville et le doublé surprise de la marque en Allemagne.

La structure effectue un grand pas en avant en 2016. Thierry Neuville mène d’abord son i20 sur le podium du Rallye Monte-Carlo avant que Hayden Paddon ne domine le Rallye d’Argentine pour s’offrir sa première victoire.

Thierry Neuville l’imite deux rendez-vous plus tard en Sardaigne. À l’issue de l’année, Hyundai compte deux victoires et douze podiums et se classe deuxième du championnat constructeurs. L’histoire se répète en 2017 et en 2018. Thierry Neuville et Hyundai occupent un temps la tête des deux classements généraux avant de céder du terrain en deuxième partie de saison et de se contenter finalement du deuxième rang.

L’équipe procède donc à des changements en vue de 2019. Andrea Adamo en prend la direction tandis que le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb rejoint Thierry Neuville, Andreas Mikkelsen et Dani Sordo.


The Korean firm wasn’t new to the WRC. It competed in the F2 category between 1998 and 2000, before switching to a World Rally Car version of its Accent saloon until 2003.

Hyundai’s return was heralded by the unveiling of a prototype i20 World Rally Car at the Paris Motor Show in September 2012. Things moved quickly, with the establishment three months later of a new motorsport base in Germany.

Former Peugeot WRC technical head Michel Nandan was brought in to oversee the task of creating a fully operational team, a rally-specification i20 and developing a brand new motorsport facility - all from scratch and in 12 months.

At the wheel throughout 2014 was the previous year’s championship runner-up, Thierry Neuville. Hyundai was clear from the off that the year would be a development year, but it showed plenty of promise and Neuville led a surprise 1-2 result in Germany.

The team’s breakthrough came in 2016 when Neuville firstly put the i20 on the podium at Rallye Monte-Carlo and then Hayden Paddon’s dominant maiden victory in Argentina made people sit up and take note.

Neuville matched the performance two rallies later in Sardinia and after two victories and 12 podiums, Hyundai secured second in the championship.

There was a common theme to 2017 and 2018. Neuville and Hyundai led both championships before fading away in the second half of the season and having to settle for more runners-up finishes.

The squad rang the changes for 2019. Andrea Adamo took over as team principal and nine-time champion Sébastien Loeb joined Neuville, Andreas Mikkelsen and Dani Sordo at the wheel.

Social media

Rally México