Teaser Image

Hyundai Shell Mobis World Rally Team

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  DEU
Fondé en: 2012
Directeur: Michel Nandan
Pilote: Andreas Mikkelsen, Thierry Neuville, Hayden Paddon, Dani Sordo
Pneumatiques: Michelin

Hyundai a fait son retour à la compétition et en WRC à l´orée de la saison 2014 avec un programme ambitieux et à long terme.

Mais le constructeur coréen n´est pas nouveau dans la discipline. Il apparaît dans la catégorie F2 entre 1998 et 2000, avant de développer une version World Rally Car de l´Accent à partir de 2003.

Le retour de Hyundai est suggéré avec la révélation du prototype de la i20 World Rally Car au Mondial de l´Automobile de Paris, en septembre 2012. Et le projet se met rapidement en place, avec l´installation du camp de base de la branche motorsport de Hyundai en Allemagne, trois mois plus tard.

L´ancien directeur technique de Peugeot en WRC, Michel Nandan, est alors recruté dans le but de structurer une équipe compétitive, de développer une i20 version rallye et un département sportif en ordre de marche – tout ça à partir d´une feuille blanche et en moins d´un an.

Le deuxième du WRC 2013, Thierry Neuville, est alors recruté pour être le leader de l´équipe pour sa campagne 2014, avec une deuxième voiture tour à tour pilotée par Dani Sordo, Bryan Bouffier, Juho Hänninen et Chris Atkinson. Alors que Hyundai souhaite se servir de cette année 2014 comme d´une saison d’apprentissage, les résultats sont meilleurs qu’attendus, avec notamment un doublé retentissant en Allemagne.

L’équipe effectue un grand pas en avant en 2016. Thierry Neuville mène d’abord son i20 sur le podium du Rallye Monte-Carlo avant que Hayden Paddon ne domine le Rallye d’Argentine pour s’offrir sa première victoire.

Thierry Neuville fait de même deux mois plus tard en Sardaigne. À l’issue de la saison, Hyundai compte deux victoires et douze podiums pour se classer deuxième du championnat du monde des constructeurs.

En 2017, Thierry Neuville se rattrape malgré un début de saison catastrophique. Il signe alors six podiums d’affilée, dont trois victoires, pour se replacer dans la course au titre. Cela n’allait toutefois pas être suffisant. Hyundai doit alors se contenter de la deuxième place chez les pilotes et les constructeurs malgré les quatre succès du Belge.

Cette année, Thierry Neuville aura à cœur de faire mieux avec l’appui d’Andreas Mikkelsen, ancien pilote Volkswagen. Hayden Paddon et Dani Sordo se partageront la troisième voiture.

Social media

Tour de Corse