Teaser Image

Citroën Total World Rally Team

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  FRA
Fondé en: 2000
Directeur: Pierre Budar
Pilote: Sébastien Ogier, Esapekka Lappi
Pneumatiques: Michelin

En commençant la saison 2019 avec un record de 99 victoires en WRC, assorties de 246 podiums et de huit titres constructeurs, Citroën affiche les plus belles statistiques des constructeurs actuellement engagés en Championnat du Monde des Rallyes.

L’histoire débute dans les années 1950, date à laquelle Citroën enregistre ses premiers succès marquants dans la discipline. Mais ce n’est vraiment qu’à partir de la fin des années 1980 que Citroën s’impose au plus haut niveau avec la Visa 1000 Pistes et la BX 4TC à l’époque du Groupe B.

En 1989, le département sport automobile de la marque est officiellement renommé Citroën Sport, et brille en rallye-raid avec quatre Paris-Dakar à son actif.

Entre 1991 et 1996, la ZX Grand Raid signe 36 victoires en 42 départs, mais aussi cinq éditions de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Raid.

Les prémices d’un engagement en WRC commencent à prendre forme. Au volant d’une Xsara Kit Car, Philippe Bugalski devance plusieurs World Rally Cars et remporte le Rally Catalunya et le Tour de Corse en 1999.

Le programme prend de l’ampleur et la nouvelle Xsara WRC s’offre le Tour de Corse 2001 par l’intermédiaire de Jesus Puras. Après une campagne partielle en 2002, Citroën fait sa véritable entrée sur le devant de la scène un an plus tard.

L’équipe réalise des débuts somptueux avec un triplé lors du Rallye Monte-Carlo, grâce à Sébastien Loeb, Colin McRae et Carlos Sainz. En fin d’année, Citroën décroche son premier titre mondial chez les constructeurs et le conservera les deux saisons suivantes.

La plupart de ces succès sont obtenus avec Sébastien Loeb, le Français étant couvé par Citroën Sport depuis ses premiers tours de roues en Junior WRC.

Au volant de la Xsara puis de la C4 et de la DS 3, il enchaîne les records et remporte neuf sacres avant de lever le pied fin 2012.

Citroën voit sa dynamique s’essouffler par la suite. En décidant de mettre un terme à son engagement de trois ans en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC), la marque française peut alors se reconcentrer pleinement sur son retour en rallye avec sa nouvelle C3 dès 2017.

Si les pilotes sont d’abord en difficulté sur toutes les surfaces, Kris Meeke parvient à s’imposer à deux reprises tandis que les performances progressent au fil de l’année.

En 2018, Sébastien Loeb retrouve les chevrons et leur offre leur 99e succès sur la scène internationale avec une superbe victoire en fin de saison au Rallye d’Espagne. Après son départ, le sextuple champion du monde Sébastien Ogier rejoint l’équipe tout comme Esapekka Lappi pour défendre les couleurs de Citroën en 2019.


It’s a record that stretches back to the 1950s when the French brand claimed its first major victories in rallying. However, it wasn’t until the start of the 1980s that the contemporary period truly began, with models like the Visa 1000 Pistes and the BX 4TC competing in the famous Group B era.

In 1989, the firm’s former racing department was renamed Citroën Sport and embarked on a successful cross country rally programme that garnered four Paris-Dakar victories.

Between 1991 and 1996, the ZX Grand Raids won 36 out of their 42 races, and were five-time winners of the FIA Cross Country Rally World Cup.

The outline of a WRC programme began to take shape. In the Xsara Kit-Car, Philippe Bugalski beat a host of World Rally Cars to win the 1999 Rally Catalunya and Tour de Corse.

The programme moved up a gear and the new Xsara WRC won the 2001 Tour de Corse, driven by Jesus Puras. After spending 2002 preparing its entry, Citroën began its first full campaign in 2003.

The team made an incredible start, with a one-two-three for Sébastien Loeb, Colin McRae and Carlos Sainz at Rallye Monte-Carlo. Citroën won its first manufacturers’ championship and successfully defended the title for the next two years.

Most of the squad’s subsequent success came with Loeb at the wheel; the Frenchman groomed by Citroën since he was a youngster in the Junior WRC.

Equipped with Xsara, C4 and DS 3 cars he claimed nine consecutive drivers’ titles before bowing out of full-time rallying in 2012.

Citroën failed to keep the winning momentum over the next few seasons, but the disappointments spurred positive action. It ended its three-year World Touring Car programme to concentrate on a fresh WRC start in 2017 with a new C3 challenger.

Drivers struggled to master the car on all surfaces, but Kris Meeke claimed two wins and performances improved towards the end of the year.

Loeb returned to the French squad in 2018 and scored a sensational end-of-season victory in Spain to carry Citroën onto 99 world rally wins. As he departed, another Sébastien – six-time world champion Ogier – arrived with Esapekka Lappi to carry the flag in 2019.

Social media

Rally México