ES11 : Tänak nouveau leader en Turquie

Samedi après-midi, Ott Tänak a profité de nouveaux revirements de situation pour prendre les commandes du Rallye de Turquie.

ES11 - Les infos

ES11 : Yeşilbelde 2 (34,24 km)
Un début de journée difficile en ce samedi avec une nouvelle spéciale longue et exigeante. Elle longe la côte du départ à l'arrivée, dans un décor magnifique avec la mer en toile de fond dans les derniers kilomètres. La route est large et meuble dans un premier temps, avant de devenir plus cassante et il faut attendre la seconde moitié du parcours pour trouver la trace d'une véritable ligne droite.

Victime d'un probable problème de transmission, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a perdu les commandes de l'épreuve tandis que les efforts accomplis par Sébastien Ogier (Ford Fiesta) ce matin ont été anéantis lorsque le Français est sorti de la route et a heurté un arbre.

Ott Tänak (Toyota Yaris) a signé le scratch dans Yeşilbelde et celui-ci devance désormais son équipier Jari-Matti Latvala (Toyoya Yaris) pour 13''0, même si les deux hommes n'ont pas été épargné par les problèmes non plus.

L'Estonien a rapporté un possible problème d'amortisseur à l'arrière. En parallèle, le Finlandais, auteur du troisième temps, a bouclé la spéciale avec une crevaison à l'arrière et un problème hydraulique le contraignant à changer les rapports manuellement et d'utiliser son frein à main avec parcimonie.

Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a effectué deux tête-à-queue et n'a pas voulu évoquer ses problèmes à l'arrivée. Il s'est arrêté peu après pour travailler sur sa voiture, qui n'était apparemment plus qu'en propulsion.

Après 19,8 km, Sébastien Ogier a glissé et sa Ford Fiesta a percuté un arbre du côté de son copilote Julien Ingrassia. Bien que la voiture soit à peine en dehors de la route, celle-ci est restée ensablée et l'équipage a dû abandonner.

Craig Breen (Citroën C3) a également rencontré des problèmes. L'Irlandais a perdu six minutes en s'arrêtant deux fois dans la spéciale pour comprendre d'où venait une mystérieuse fumée. Après avoir rapidement quitté le point stop, un incendie s'est déclaré sur le routier et sa voiture a entièrement brûlé, malgré le coup de main d'Ott Tänak apportant son extincteur. L'équipage est indemne.

Hayden Paddon (Hyundai i20) s'est hissé à la troisième place du général sur sa Hyundai, à 36''9 de Jari-Matti Latvala et 16''0 devant Andreas Mikkelsen. Teemu Suninen (Ford Fiesta) est désormais cinquième devant Henning Solberg (Skoda Fabia R5).

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Turkey avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News