Neuville premier du shakedown en Turquie

Leader du championnat, Thierry Neuville s'est montré le plus rapide lors du shakedown jeudi matin. L'occasion pour les concurrents d'avoir un avant-goût du terrain inédit qui les attend à vitesse de course.

Après avoir signé un nouveau contrat de trois ans avec Hyundai Motorsport, Thierry Neuville (Hyundai i20) a devancé de 1''6 son rival Sébastien Ogier (Ford Fiesta) sur les 4,7 kilomètres de la spéciale cassante située tout près du parc d'assistance d'Asparan. Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) a complété le trio de tête à 5/10e du Français.

Un chaud soleil a accueilli les équipages, bien que le tonnerre ait grondé durant le premier des trois passages réglementaires dont se sont contentés de nombreux équipages.

Thierry Neuville s'est élancé le premier, mais Mads Østberg (Citroën C3) a tiré profit d'une route balayée pour être le plus rapide du premier run. Jari-Matti Latvala l'a été dans le deuxième avant que Thierry Neuville ne fixe ce qui allait rester le meilleur chrono.

« J’ai attaqué un peu plus dans le dernier run et la voiture semblait très bonne dans ces conditions », a déclaré le Belge. « On sait qu'elle est forte sur les routes cassantes, mais on avait aussi du grip dans le second passage et j'espère qu'on en bénéficiera durant le rallye. »

Après avoir emprunté toutes les spéciales durant les deux journées de reconnaissances, Thierry Neuville avait admis que les pistes sinueuses et rocailleuses nécessiteraient une stratégie différente de l'habitude.

« C’est comme Chypre ou la Grèce, mais un peu plus cassant le premier jour », a-t-il précisé. « L’approche est différente pour nous en étant premiers sur la route. On doit toujours attaquer un peu plus pour faire des chronos décents dans cette position, mais ce week-end, on doit prendre en compte qu'il est plus risqué d'attaquer davantage que sur les autres rallyes. »

Ott Tänak (ci-dessous) a calé avec sa Toyota Yaris dans sa première tentative, mais a ensuite réalisé le quatrième temps. Elfyn Evans (Ford Fiesta) et Esapekka Lappi (Toyota Yaris) le suivaient. Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) s'est arrêté avec un problème de transmission après un passage seulement, sa voiture ayant été ramenée au parc d'assistance pour être réparée.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Turkey avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Les chronos :

PositionDriverCarTime
1.Thierry NeuvilleHyundai i203min 24.9sec
2.Sébastien OgierFord Fiesta+ 1.6sec
3.Jari-Matti LatvalaToyota Yaris+ 2.1sec
4.Ott TänakToyota Yaris+ 3.7sec
5.Elfyn EvansFord Fiesta+ 4.4sec
6.Esapekka LappiToyota Yaris+ 4.5sec
7.Mads ØstbergCitroën C3+ 6.4sec
8.Craig BreenCitroën C3+ 6.7sec
9=Teemu SuninenFord Fiesta+ 6.9sec
9=Hayden PaddonHyundai i20+ 6.9sec

VIDEO

More News