Conseils d'un ancien
vainqueur du Rally Turkey

Vainqueur l'an passé du Rallye de Turquie, Orhan Avcioglu estime que les équipages devront faire preuve d'intelligence s'ils souhaitent jouer la victoire sur cette toute nouvelle manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes (13-16 septembre).

En 2017, Orhan Avcioglu s'était imposé à Marmaris avec plus de six minutes d'avance sur son plus proche rival. L'épreuve faisait alors partie du Championnat de Turquie des Rallyes, d'où son œil avisé sur les défis qui attendent les équipages du WRC.

« Le plus grand défi sera la nature des spéciales en elles-mêmes », explique-t-il. « Le rallye débute avec Çetibeli et ses trente-huit kilomètres. C’est énorme et je l’ai connue sous différents formats, donc je sais que ce sera éprouvant. Il faut vraiment se montrer très intelligent autour de Marmaris en identifiant les sections où l’on peut attaquer et celles où l’on doit être attentif aux pierres tout en prenant soin de sa voiture. »

Les équipes ont mené des essais au Portugal, en France et en Grèce pour se préparer à un terrain cassant. Orhan Avcioglu estime néanmoins que les équipages pourront faire valoir toutes leurs forces en Turquie.

La Turquie devrait offrir un terrain à la fois rapide et cassant.

« L’an dernier, le rallye était plutôt tendre avec seulement quelques portions semblables à l’Acropole », précise-t-il. « Ailleurs, c’était plutôt rapide avec une terre plutôt bienveillante. Cela nous avait permis d’attaquer. »

Après avoir mené sa Skoda Fabia R5 à la victoire l'an passé, le Turc pense que les équipes doivent s'attendent à devoir changer plusieurs fois les réglages pour que leurs voitures affrontent dix-sept spéciales proposant diverses conditions de route.

« À mon avis, il faudra trouver l’équilibre au niveau de la hauteur de caisse », juge-t-il. « Elle doit être assez basse pour que la voiture reste stable, sans compromettre sa solidité au contact du terrain. Sur les deuxièmes passages, ces WRC sont de vrais monstres qui détruisent les spéciales. Je suis convaincu que les équipes devront gérer le problème des ornières. »

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Turkey avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News