Le debriefing de la Grande-Bretagne,
seconde partie

Dans la suite et fin de notre analyse du Wales Rally GB, nous évoquons un pilote qui ne gardera pas de bons souvenirs de ce week-end et l’un de ses collègues ayant affiché un rythme éblouissant.

À oublier
Le Wales Rally GB est l’une des épreuves préférées de Jari-Matti Latvala. Le Finlandais s’y est imposé deux fois auparavant et il occupait la troisième place vendredi matin avant de petites frayeurs.

Las, la répétition de Penmachno s’avérait cruelle pour le pilote de la Toyota Yaris WRC qui se faisait surprendre dans le même droite rapide qui avait failli emporter Elfyn Evans dans la matinée.

Sorti large avant de percuter le talus sur la gauche, Jari-Matti Latvala traversait la route dans un tonneau qui s’arrêtait contre un arbre de l’autre côté. L’arceau de sécurité étant touché, l’aventure galloise s’arrêtait ici pour lui.

La surprise du rallye
S’il n’a passé son permis de conduire qu’une semaine avant le rallye, et au deuxième essai seulement, Oliver Solberg arrivait au Pays de Galles avec une petite réputation. 

Si le Norvégien de dix-huit ans n’a finalement pu se battre avec son père, un certain Petter Solberg, son rythme s’est montré époustouflant.

Dans une première apparition en mondial minée par des soucis mécaniques et conclues par un tonneau dimanche matin dans Alwen, le jeune adulte a signé le meilleur temps dans les quatre spéciales en forêt qu’il a pu enchaîner.

Nous retiendrons surtout son temps samedi sur le premier passage dans Dyfi. Oliver y a établi le temps de référence en WRC 2 avec dix-sept secondes d’avance... Tout en devançant de près de dix secondes un autre prodige, Kalle Rovanperä !

Le Championnat WRC eSports a connu un superbe dénouement le week-end dernier au Pays de Galles.

La spéciale du rallye
Dans les derniers kilomètres d'une spéciale recouverte de verglas, Lohan ‘Nexl’ Blanc a su que la victoire était sienne. Il n'avait plus qu'à gérer et éviter les erreurs dans la dernière descente sur asphalte et sa journée serait couronnée de succès...

Attendez ! Des routes recouvertes de verglas ? De l'asphalte ? Certes, la météo a fait des siennes au Pays de Galles, mais à ce point ? Et le Wales Rally GB n'est-il pas connu pour ses spéciales forestières ultra-rapides ?

En effet. Mais au cœur du Venue Cymru HQ samedi soir, la finale du Championnat WRC eSports se jouait. Nexl a signé le meilleur temps dans la dernière spéciale La Bollène Vésubie - tirée du Rallye Monte-Carlo - pour 16''3 d'avance sur son plus proche rival Jon Armstrong et sceller son deuxième titre en trois ans. 

La citation du rallye
Craig Breen figure parmi nos experts de la punchline et l’on pouvait dire qu’il était en forme tout au long du week-end.  

Après avoir tiré dans l’herbe dans une épingle près de l’arrivée de Dyfnant vendredi matin, l’Irlandais s’est vu demander sa position par rapport aux arbres. La réponse a fusé : « Je n’étais pas près des arbres, j’étais l’un d’eux ! »

VIDEO

More News