Wilson se soucie de la fiabilité

Malcolm Wilson, directeur de M-Sport Ford, a confié sa « plus grande peur » : celle de voir la quête d'un sixième titre consécutif pour Sébastien Ogier être handicapée par des soucis de fiabilité.

Grâce à sa cinquième victoire au Dayinsure Wales Rally GB, nouveau record sur l'épreuve, Sébastien Ogier s'est relancé dans la course au titre au terme d'un week-end encore intense.

Alors qu'il ne reste plus deux manches en cette saison 2018 du Championnat du monde FIA des Rallyes, le Français pointe désormais à sept points du leader Thierry Neuville et semble déterminé à remporter un deuxième titre avec M-Sport Ford avant de rejoindre Citroën l'an prochain.

Le résultat aurait toutefois pu être radicalement différent, son équipe ayant connu un vendredi difficile. Après avoir perdu l'usage des deux premiers rapports de sa boîte de vitesse, Sébastien Ogier était relégué au huitième rang tandis que son équipier Elfyn Evans devait abandonner, victime d'un court-circuit.

« Ma plus grande peur est de les décevoir sur le plan de la fiabilité », a confié Malcolm Wilson. « Nous avons connu un problème que nous n’avions jamais eu sur la voiture d’Elfyn. Ce n’est pas une pièce qui coûte très cher, mais cela démontre qu’il faut garder à l’esprit le moindre scénario. Nous devons fournir à Sébastien et Julien une voiture fiable sur les deux derniers rallyes. »

Avec son quatrième succès de la saison, Sébastien Ogier et M-Sport ont toutefois bien repris les choses en main alors qu'ils semblaient résigné à l'idée de rentrer bredouilles du Pays de Galles douze mois après le triple titre de l'équipe et la première victoire d'Elfyn Evans.

« Vendredi soir, tout espoir de victoire à domicile semblait perdu », s’est rappelé Malcolm Wilson. « Sébastien a perdu du temps avec un problème de transmission, Elfyn a eu un court-circuit et Teemu avait un arceau endommagé. Les perspectives semblaient bien maigres et je me suis dit que bien des choses peuvent changer en un an. Néanmoins, il ne faut jamais faire une croix sur Sébastien et Julien. Ils ont réalisé une prestation de champions et je me suis soudainement dit que bien des choses pouvaient changer en vingt-quatre heures ! »

Video

More News