Un dimanche en Grande-Bretagne :
cinquième succès record pour Ogier

Le Champion du Monde en titre Sébastien Ogier a réalisé un formidable retour pour remporter le Dayinsure Wales Rally GB et devenir le pilote comptant le plus de victoires sur cette épreuve.

Sébastien Ogier (Ford Fiesta) a scellé sa cinquième victoire au Rallye de Grande-Bretagne au terme d'un splendide duel l'opposant à Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) dans les forêts au nord du Pays de Galles. Le Français se relance ainsi dans sa quête d'une sixième couronne consécutive au sein du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Sa mission semblait pourtant compromise dès vendredi matin puisque le pilote M-Sport était relégué au huitième rang après avoir rencontré des soucis avec sa boîte de vitesses. Sa remontée a ensuite été aidée par les problèmes rencontrés par ses rivaux pour le titre. Avec son succès et ses trois points bonus sur la Power Stage, Sébastien Ogier est revenu à sept points du leader Thierry Neuville (Hyundai i20) à deux rallyes de la fin de saison.

De son côté, Thierry Neuville est revenu en cinquième place pour limiter les dégâts de sa glissade dans un fossé le samedi. Ott Tänak (Toyota Yaris) pointe lui à vingt-et-un points du Belge après son abandon, radiateur cassé alors qu'il menait largement les débats.

« C’était un week-end énorme avec une bataille vraiment intense », a déclaré le vainqueur. « Toyota était très fort. Ott était loin devant avant d'avoir son problème et Jari-Matti était solide aussi. Je ne savais pas si je pourrais rester devant dans les forêts, mais l'asphalte est une surface que j'aime et on a réussi à s’imposer. »

Dimanche matin, Jari-Matti Latvala a effacé la maigre avance de Sébastien Ogier. Le Finlandais comptait même 2/10e d'avance à deux spéciales de l'arrivée, mais son adversaire a brillé sur la terre séchante et dans les rues de Llandudno pour reprendre l'avantage.

Jari-Matti Latvala a attaqué, mais il n'a pas pu rivaliser avec Sébastien Ogier dans Great Orme.

Esapekka Lappi (Toyota Yaris) complète le podium à 24''5. Sa prestation permet au Toyota Gazoo Racing d'accroître son avance à vingt points sur Hyundai Shell Mobis au Championnat Constructeurs.

En lice pour le podium, Craig Breen (Citroën C3) a dû se contenter de la quatrième place à 35''3 d'Esapekka Lappi après un tête-à-queue. L'Irlandais est d'ailleurs arrivé en tête d'un groupe de cinq pilotes se tenant en moins de douze secondes à l'arrivée.

Thierry Neuville a gagné trois places dans les quatre dernières spéciales pour finir cinquième à 4''0 du pilote Citroën et de justesse devant ses équipiers chez Hyundai, Andreas Mikkelsen et Hayden Paddon. Tous les trois ont d'ailleurs profité d'un tête-à-queue de Mads Østberg (Citroën C3), qui a chuté au huitième rang.

Les Skoda Fabia R5 de Kalle Rovanperä, vainqueur en WRC2, et Pontus Tidemand complétaient le top dix final.

L'avant-dernière manche du calendrier mènera les équipages à Salou et sur le terrain mixte du RallyRACC Catalunya - Rally de España (25-28 octobre).

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Dayinsure Wales Rally GB avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News