ES19-21 : Latvala prend la tête

Jari-Matti Latvala a profité de la Power Stage pour s'emparer de la tête au Dayinsure Wales Rally GB aux dépens de Sébastien Ogier lors d'un dimanche matin fascinant.

ES19 à ES21

ES19 - Elsi (10,06 km)
Une spéciale inédite. Sinueuse et en montée au départ, elle rejoint une route plus large et rapide où la forêt a été clairsemée afin d'améliorer la visibilité. Le parcours alterne avec des pistes étroites et techniques jusqu'à la dernière section et un virage à droite assez technique avant l'arrivée.

ES20 - Gwydir (14,76 km)
Gwydir a été rallongée et sa variété pourrait surprendre. Elle débute par une route large et ouverte, dont l'ascension propose plusieurs bosses et virages sur les trois premiers kilomètres. La route rentre dans une forêt plus dense, traverse une route et s'enfonce à nouveau entre les arbres. Dans les six derniers kilomètres, tout change avec des routes plus larges et des courbes rapides avant le sprint final jusqu'à l'arrivée.

ES21 - Great Orme Llandudno (8,03 km)
Une spéciale sur asphalte qui serpente le long du promontoire de Great Orme avant de plonger dans les rues de Llandudno et de s'achever sur le front de mer après un saut artificiel. La première partie est piégeuse entre les pavés et les rochers d'un côté et un mur de pierre de l'autre. Il est très facile d'y commettre une erreur.

Après avoir réduit l'avance de Sébastien Ogier (Ford Fiesta) à 1''7 grâce à son deuxième meilleur temps dans Elsi, la première spéciale du jour, Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) s'est montré le plus rapide dans Gwydir pour prendre 3''6 de marge et prendre les cinq points bonus de la Power Stage.

Sébastien Ogier a riposté dans le secteur chronométré suivant, Great Orme Llandudno, battant à son tour le Finlandais de 3''4 pour revenir à 2/10e de seconde du nouveau leader alors qu'il ne reste que deux spéciales à disputer.

Les routes de terre étaient particulièrement glissantes ce matin après les températures fraîches de la nuit, et Jari-Matti Latvala a confié au point stop de Gwydir à quel point les conditions étaient périlleuses : « Une spéciale extrêmement difficile. L’adhérence était très faible sur l'asphalte et il y avait beaucoup de boue. Je suis passé à fond sur une bosse, la voiture était déjà en travers et j'ai pensé que j'allais taper, mais par chance je m'en suis sorti. C'était la grosse, grosse attaque. »

Troisième dans les deux spéciales en forêt, Sébastien Ogier n'était pas en reste : « La matinée a été difficile, les sensations n’étaient pas géniales dans les deux premières spéciales et je n'ai pas pu attaquer. La Toyota est très forte, mais on va attaquer jusqu'à la fin. »

Esapekka Lappi (Toyota Yaris) a été le plus rapide dans Elsi et occupe désormais une solide troisième place dans la foulée du tête-à-queue de Craig Breen (Citroën C3) dans Gwydir. L'Irlandais a probablement vu ses espoirs de s'envoler en perdant une dizaine de secondes dans l'opération.

Dans la même spéciale, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a délogé Mads Østberg (Citroën C3) de la cinquième place, mais son compatriote est revenu à sa hauteur dans Great Orme Llandudno. Son équipier Thierry Neuville (Hyundai i20) a continué de se battre pour des points cruciaux au championnat en prenant la septième place à la troisième Hyundai de Hayden Paddon.

Après leurs problèmes rencontrés samedi, Ott Tänak (Toyota Yaris) et Thierry Neuville souhaitaient à tout prix empocher des points bonus dans la Power Stage. L'Estonien en a pris quatre, le Belge deux. De son côté, Sébastien Ogier en a pris trois.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Dayinsure Wales Rally GB avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News