ES10/11 : une erreur retarde Neuville

Thierry Neuville, leader du championnat, a vu ses espoirs de titre prendre du plomb dans l'aile samedi matin en plongeant de la deuxième à la huitième place du Dayinsure Wales Rally GB après avoir glissé dans un fossé.

ES10 & ES11

ES10 - Myherin (20,28 km)
Un grand classique du Rallye de Grande-Bretagne. La première spéciale du samedi est aussi la seule à conserver son format de l'an passé. D'abord fluide et rapide, on y retrouve des virages réservés aux gros cœurs avant deux sections inaugurées en 2017. Le final mêle une une série de courbes rapides et ouvertes surplombant une vallée avant la descente vers l'arrivée. Si le brouillard est au rendez-vous, il faudra se montrer courageux !

ES11 - Sweet Lamb Hafren (19,95 km)
Sweet Lamb et Hafren sont réunies pour former une seule spéciale en 2018. Sweet Lamb attire généralement les foules avec ses collines offrant un véritable panorama sur près de deux kilomètres. La spéciale commence par une descente avant une double épingle menant à l'arène décrite plus tôt. Trois sauts et un gué assurent le spectacle avant que le parcours ne retrouve la forêt de Hafren. La route longée d'arbres est rapide et fluide, avec une descente spectaculaire vers l'arrivée dans ce superbe décor montagneux.

La déception de Thierry Neuville (Hyundai i20) a contrasté avec le sort actuel du Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier (Ford Fiesta). Ce dernier a sorti une grosse attaque dont il a le secret pour passer à la deuxième place du classement général après les deux premières spéciales boueuses de la journée.

Thierry Neuville avait conservé cette deuxième place après Myherin, remportée par le Français, bien remis de ses soucis de boîte de vitesses rencontrés la veille. Le Belge conservait toutefois 2''2 d'avance sur son rival.

Néanmoins, tout a basculé près de l'arrivée de Sweet Lamb Hafren. Thierry Neuville est sorti large dans un virage boueux sur la droite boueux et s'est retrouvé coincé dans le fossé. Si sa voiture a été remise sur la route avec l'aide des spectateurs, le pilote Hyundai a perdu plus de quarante-cinq secondes dans l'opération.

« À un moment, cela doit arriver quand on pilote à la limite depuis le début de l'année », a-t-il lâché. « C’est la première fois où je suis bloqué depuis le Monte-Carlo. C'est ma faute. »

Sa Hyundai i20 s'en est sortie avec des dégâts mineurs, son pilote s'arrêtant après le point stop de Dyfi pour vérifier que tout allait bien.

Promu au deuxième rang, Sébastien Ogier se retrouve à 43''2 d'Ott Tänak (Toyota Yaris), troisième dans Myherin et deuxième dans Sweet Lamb Hafren. Si les conditions se sont dégradées au fil des passages sur les routes forestières, l'Estonien était satisfait de sa prestation.

Regrettant son manque de prise de risques, Esapekka Lappi (Toyota Yaris) est toutefois remonté à la troisième place en prenant l'ascendant sur son équipier et compatriote Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris). Le Finlandais compte 1''8 de retard sur Sébastien Ogier et 1''1 d'avance sur Jari-Matti Latvala, en proie à du sous-virage.

Les Citroën C3 de Craig Breen et Mads Østberg suivent. Doté de nouveaux amortisseurs ce matin, le Norvégien a tiré profit de sa deuxième position dans l'ordre des départs pour s'offrir le scratch dans Sweet Lamb, 7/10e devant Ott Tänak.

Contrairement à son équipier Elfyn Evans, Teemu Suninen (Ford Fiesta) n'a pas pu repartir en Rally-2, l'arceau de sécurité de sa voiture ayant été endommagé lors de sa sortie de route dans la dernière spéciale du vendredi.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Dayinsure Wales Rally GB avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News