Un vendredi en Grande-Bretagne :
un Tänak dominateur sonne la charge

En quête d'un quatrième succès consécutif au Championnat du Monde FIA des Rallyes, Ott Tänak a maîtrisé les conditions humides et boueuses pour dominer le vendredi au Dayinsure Wales Rally GB.

Vainqueur des trois manches précédentes en Finlande, en Allemagne et en Turquie, Ott Tänak (Toyota Yaris) a conclu une journée difficile au cœur des forêts situées au nord du Pays de Galles avec 28''8 d'avance sur le leader du championnat, Thierry Neuville (Hyundai i20).

L'Estonien a réalisé trois scratches d'affilée le matin, creusant un écart de presque dix secondes lui permettant de se montrer plus prudent dans les deux courtes spéciales suivantes, brumeuses et pluvieuses. L'après-midi, il s'est offert deux nouvelles spéciales sur les trois qui étaient alors répétées.

Les fréquents changements de surface et une adhérence imprévisible avec des conditions en perpétuelle évolution ont mis à l'épreuve la confiance des pilotes sur ce terrain principalement en terre. Les meilleures conditions de l'après-midi ont néanmoins fait les affaires d'Ott Tänak. 

« Ça a été une très bonne journée », a confié l’homme en lutte pour le titre avec Thierry Neuville (Hyundai i20) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta). « Il semble que l’on ait fait un bon pas en avant avec la voiture, et nous étions compétitifs dans ces conditions où il était dur de trouver du grip. »

Elfyn Evans (Ford Fiesta), l'enfant du pays et vainqueur pour la première fois sur ses terres il y a tout juste un an, a été son plus proche rival jusqu'à ce qu'un court-circuit n'immobilise sa voiture sur le routier menant à la deuxième boucle. Thierry Neuville en a alors profité pour s'emparer de la deuxième place après un début de rallye frustrant. Le Belge se plaignait du comportement récalcitrant de sa voiture le matin. Il avait d'ailleurs manqué un carrefour, puis une chicane, avant que ses ajustements effectués à l'assistance lui permettent de remonter depuis la cinquième place.

Malgré sa position d'ouvreur, Thierry Neuville a fini la journée à la deuxième place.

Thierry Neuville précède un quatuor de pilotes se tenant en moins de dix secondes. Brièvement deuxième, Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) a terminé l'étape à 2''5 du pilote Hyundai après avoir perdu le rythme dans la longue spéciale de Brenig.

Esapekka Lappi (Toyota Yaris) s'est bien repris après un tête-à-queue en début de journée pour placer la troisième Toyota dans les quatre premières places. Le Finlandais est à 4''6 de son équipier et compatriote tout en possédant 2''3 d'avance sur Sébastien Ogier.

Le quintuple Champion du Monde des Rallyes en titre occupait la troisième position avant d'être privé des deux premiers rapports de boîte de sa Ford Fiesta. Relégué au huitième rang, le Français a finalement réintégré le quinté de tête devant Craig Breen (Citroën C3).

Hayden Paddon (Hyundai i20), Mads Østberg (Citroën C3), Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) et Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5), leader du WRC2, complètent le top dix après la sortie de route de Teemu Suninen (Ford Fiesta) dans la dernière spéciale du jour.     

En lice pour le podium, le Finlandais a frôlé la catastrophe à deux reprises, mais la troisième fois lui fut fatale, sa Ford Fiesta se retrouvant dans le fossé après qu'une suspension ne se brise lors d'une compression.

Samedi, les pilotes s'apprêtent à passer quinze heures derrière le volant. Le parcours se concentrera au centre du Pays de Galles. Après un départ à 5h30 (6h30, heure française), ils disputeront cinq spéciales dont les quatre premières seront répétées dans l'après-midi. Ils affronteront ainsi 150 kilomètres chronométrés sans le moindre passage par le parc d'assistance durant la journée.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Dayinsure Wales Rally GB avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News