Ogier signe son quatrième
succès en Grande-Bretagne

Sébastien Ogier a mené de bout en bout le Dayinsure Wales Rally GB, une épreuve qu'il remporte pour la quatrième année de suite.

Résistant à la pression d'Ott Tänak durant la dernière étape, le Français remportait l'avant-dernière épreuve du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec 10.2s. Un succès assurant le titre constructeurs pour Volkswagen. Ogier avait déjà scellé son quatrième sacre consécutif lors du précédent rendez-vous en Espagne.

Thierry Neuville complétait le podium avec sa Hyundai i20, à 1m25.2s de l'Estonien. Son quatrième podium d'affilée lui offre un avantage de quatorze points sur Andreas Mikkelsen dans leur duel pour le titre de vice-champion avant la finale en Australie le mois prochain.

Cette victoire d'Ogier est la première sur terre de l'année pour le Français, qui n'a jamais quitté la tête de l'épreuve britannique depuis le départ de l'édition 2013.

Après le brouillard et la boue des deux premières journées, les conditions s'éclaircissaient aujourd'hui même si les six spéciales en forêt (pour 52,08 km d'action) restaient extrêmement glissantes.

Au volant de sa Polo R, Ogier débutait la journée avec une marge de 33.8s. Le rythme de Tänak était toutefois inégalable, l'Estonien et sa Ford Fiesta RS remportant les six spéciales au programme. Si celui-ci égalait ainsi son meilleur résultat en carrière, il pouvait regretter le temps perdu par sa radio coupée et une crevaison avant la dernière étape.

Deuxième, Ott Tänak égale son meilleur résultat en carrière

“L'objectif principal du week-end était le titre constructeurs”, assurait Ogier. “Je ne serai pas champion sans le dur labeur accompli par l'équipe et c'est génial de sceller la couronne avec une nouvelle victoire. Ce n'était pas facile, j'ai pu relâcher dans les dernières spéciales, mais juste un peu !"

“Ott volait littéralement. Il était rapide, très régulier et n'a commis aucune erreur. C'était une victoire difficile.”

Ce matin, Neuville manquait une épingle, mais le Belge conservait finalement 19.5s d'avance sur son équipier Hayden Paddon. D'ordinaire agressif, le Néo-Zélandais a connu des difficultés dans la boue avant d'être plus à l'aise ce dimanche grâce à des modifications de réglages.

Pour la dernière fois au volant d'une DS 3, Kris Meeke obtenait une discrète cinquième place devant l'i20 de Dani Sordo. Après des problèmes de transmission vendredi, Jari-Matti Latvala remontait sa Polo R au septième rang, suivi de Mads Østberg.

Stéphane Lefebvre prenait la neuvième position pour son retour alors qu'Eric Camilli complétait le top dix.

Le championnat se terminera en Australie, lors du Kennards Hire Rally Australia autour de Coffs Harbour. L'épreuve aura lieu du 17 au 20 novembre.

Rendez-vous sur WRC+ pour découvrir les dernières caméras embarquées et résumés vidéo du Dayinsure Wales Rally GB

VIDEO

More News