Australie, dimanche :
Neuville signe sa quatrième victoire

Dimanche, Thierry Neuville a obtenu sa quatrième victoire de la saison au Kennards Hire Rally Australia. Le Belge s'est ainsi assuré la deuxième place du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Les pluies torrentielles menaçaient de réduire à néant le travail réalisé par le Belge samedi en rendant les routes forestières de Nouvelle-Galles du Sud si boueuses qu'elles en étaient presque impraticables.

Thierry Neuville (Hyundai i20) tenait toutefois bon face au Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) et à l'Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta) pour remporter le dernier rallye de la saison 2017 avec 22''5 d'avance.

Cette victoire vient s'ajouter à ses succès obtenus en France, en Argentine et en Pologne. Le pilote Hyundai devient ainsi le pilote le plus victorieux de la saison, même s'il doit se contenter de la place de dauphin pour la troisième fois en cinq ans.

Thierry Neuville avait pris les commandes de l'épreuve après l'abandon de son équipier Andreas Mikkelsen (Hyundai i20), victime d'un talus et d'une double crevaison. Le Belge disposait dès lors de 20''1 de marge avant les spéciales du dimanche au nord de Coffs Harbour.

Néanmoins, la pluie inondait la longue spéciale de Bucca, où Jari-Matti Latvala réduisait son retard de moitié dans un dernier barroud d'honneur.

Latvala est sorti lors de la dernière spéciale.

Thierry Neuville donnait alors tout pour reprendre d'importantes secondes. Une réaction décisive puisque l'avant-dernière spéciale était annulée en raison des conditions.

« C’était une sacrée journée ! », déclarait le vainqueur. « J'ai gardé la voiture sur la route, mais c'était parfois chaud. Je savais que je pouvais faire la différence, mais je devais être intelligent. Si vous perdez l'adhérence, vous perdez le contrôle et la voiture ne répond plus. »

Jari-Matti Latvala semblait assuré de la deuxième place, mais sa sortie de route dans la Power Stage offrait la deuxième place à Ott Tänak pour le dernier rallye de l'Estonien chez M-Sport World Rally Team. En 2018, il rejoindra Jari-Matti Latvala chez Toyota Gazoo Racing.

La performance de Tänak permettait aussi à M-Sport de signer un treizième podium en autant d'épreuves cette saison, un record !

Hayden Paddon (Hyundai i20) achevait une saison compliquée au troisième rang en exploitant une erreur de Craig Breen (Citroën C3), parti en tonneau alors qu'il semblait sur le point de signer son meilleur résultat de la saison.

Sacré le mois dernier pour la cinquième fois, Sébastien Ogier (Ford Fiesta) terminait quatrième malgré les problèmes de boîte de vitesses gâchant son week-end. Une erreur de pointage lui coûtait une minute de pénalité en plus dimanche.

En proie à des problèmes d'adhérence tout au long des trois jours, Elfyn Evans (Ford Fiesta) persévérait pour arracher obtenait la cinquième place devant Esapekka Lappi (Toyota Yaris) et Kris Meeke (Citroën C3), bien revenu malgré sa casse de suspension samedi. À domicile, Richie Dalton (Skoda Fabia R5), Nathan Quinn (Mitsubishi Lancer Evo IX) et Dean Herridge (Subaru Impreza WRX) complétaient le top dix.

Rendez-vous sur WRC+ pour retrouver les reportages et les images embarquées du Kennards Hire Rally Australia.

Video

More News