Huit pilotes pour un volant

Avec un volant pour huit pilotes, le compte n'est pas bon... Et un huitième de volant chacun la saison prochaine ne vaut rien pour personne.

Quelle décision prendra donc M-Sport Ford World Rally Team ? Lequel des huit pilotes susceptibles de signer avec la structure de Dovenby Hall remportera la mise ? Et qui parviendra à trouver un volant nonobstant les obstacles ? 

Alors que Hyundai Motorsport et Toyota Gazoo Racing ont finalisé leurs équipages pour la saison 2020, la dernière voiture officielle n'est autre que la Ford Fiesta WRC trônant à côté de celle Teemu Suninen dans l'atelier de M-Sport.

Voici une présentation « huit en un » des prétendants par wrc.com...

Craig Breen
L'Irlandais a déjà remporté deux titres mondiaux (la WRC Academy en 2011 et le SWRC 2012) au volant de voitures produites par M-Sport. Bien connu de l'équipe, il pourrait avoir des touches du côté de Hyundai, mais il sera toujours le bienvenu en Cumbria.

Gus Greensmith
Après avoir bouclé la grande majorité du travail de développement de la Ford Fiesta R5 MkII pour M-Sport, le Britannique était le choix de prédilection de l'équipe pour remplacer Elfyn Evans lorsque le Gallois s'est blessé au dos cet été. De plus, il a montré une belle vitesse de pointe et un beau potentiel avec la Ford Fiesta WRC.

Esapekka Lappi
L'un des favoris émergents. Coupé dans son envol par le retrait de Citroën, le Finlandais volant est toujours perçu comme une future star de la discipline... Et peu dans cette catégorie comptent déjà une victoire au Rallye de Finlande à leur actif.

Jari-Matti Latvala
Cet autre pilote finlandais est toujours l'un des pilotes ayant le plus d'affinités avec M-Sport, l'équipe avec laquelle il a glané sept succès au plus haut niveau en l'espace de cinq ans. Des rumeurs suggèrent cependant qu'il pourrait rester chez Toyota...

Jari-Matti Latvala s'était imposé pour son dernier départ avec M-Sport au Rallye de Grande-Bretagne 2012.

Kris Meeke
Sa vie professionnelle a commencé chez M-Sport, mais dans le bureau d’études plutôt qu'au volant. Bien connu du directeur de l’équipe, Malcolm Wilson, il pourrait insuffler sa vitesse pure à la Fiesta.

Andreas Mikkelsen
Familier des voitures conçues par M-Sport dès ses quinze ans, ses trois podiums cette saison démontrent qu'il a la vitesse et le potentiel nécessaires pour marquer des points et assurer de bons résultats.

Mads Østberg
Le Norvégien a signé sa première victoire dans l'élite au volant d'une Ford Fiesta au Rallye du Portugal 2012 et il avait auparavant été au sein de l'équipe officielle. Cet autre pilote bien connu de M-Sport a à cœur de retrouver le plus haut niveau après une saison en WRC 2 Pro.

Haydon Paddon
Probablement l'homme le plus malchanceux de l'histoire du sport. Par deux fois cette année, le Néo-Zélandais a failli faire ses débuts au volant d'une Ford Fiesta... Par deux fois sans succès. Son profil, sa vitesse et sa régularité en font toutefois un prétendant sérieux.

Mais qu'en pense Malcolm Wilson ? 

« J’ai parlé à la majorité de ces pilotes », a-t-il confié. « Il n’y a toutefois rien à dire pour l’instant. Nous examinons toutes les possibilités pour l’année prochaine. »

VIDEO

More News