Takamoto Katsuta s'impose au Japan

Pilote Toyota Gazoo Racing, Takamoto Katsuta a remporté le Central Rally Aichi organisé en répétition du futur Rally Japan prévu en 2020.

Navigué par le Britannique Dan Barritt, Takamoto Katsuta a mené sa Toyota Yaris WRC à la victoire avec près de quatre minutes devant son plus proche rival Hiroki Arai sur cette épreuve disputée sur asphalte.

Proposant certaines des routes qui figureront sur l'itinéraire du premier rallye mondial organisé au Japon depuis 2010, le Central Rally Aichi a rencontré un immense succès populaire auprès des fans, dont beaucoup étaient venus voir leur compatriote piloter une WRC pour la première fois sur ses terres.

« C'était incroyable de voir autant de monde », s’est réjoui le héros local. « C’était incroyable de voir 30 000 spectateurs sur une courte spéciale. C'était vraiment plaisant de piloter cette voiture pour montrer ce qu’elle peut faire au public. Les fans japonais ne peuvent pas toujours facilement imaginer à quoi ce dont elles sont capables. Ils les voient en compétition sur les routes d’Europe et ailleurs, mais ils ne savent pas vraiment à quoi ressemblent les routes. Ici, ils peuvent faire le lien et je pense qu'ils ont été très surpris des performances de ces modèles. »

Takamoto Katsuta a également admis que les routes d’Aichi constitueraient un véritable défi pour les concurrents du Championnat du Monde FIA des Rallyes l'an prochain au Japon. 

Le rallye a fortement attiré les médias et les fans japonais.

« On dit que la Corse a dix milles virages, mais je crois que celui-ci pourrait en compter encore plus ! », a-t-il ajouté en souriant. « Quand les spéciales s'enfoncent dans les forêts, les routes deviennent vraiment techniques et assez étroites. Les virages s'enchaînent et nous utilisons parfois uniquement le premier et le deuxième rapport, parfois le troisième, mais jamais le quatrième. Le défi sera immense. »

« Une autre difficulté sera la surface », a conclu le Japonais. « C’est assez lisse, mais il y a de la mousse au milieu de la route. Même s'il a fait toute la semaine, c'était glissant, particulièrement sur cette mousse. Il ne fait jamais trop chaud sous les arbres, d'où une humidité résiduelle. Il y avait deux voies pour les voitures normales, mais le problème est que notre Yaris WRC est un peu plus large... Ce qui rend les choses très intéressantes ! »

Le rallye a également été utilisé pour former les organisateurs et les commissaires tandis que des représentants des équipes engagées en WRC étaient sur place pour des repérages en vue de l'an prochain avant de se rendre au Kennards Hire Rally Australia.

More News