Esapekka Lappi : « De grands progrès »

Le personnel de Citroën Racing s'est exprimé sur le potentiel dont aurait pu être dôté la Citroën C3 WRC l'an prochain.

Le constructeur français a annoncé mercredi sa décision de se retirer du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Depuis, Pierre Budar, le directeur de l'équipe, a exprimé sa conviction que la Citroën C3 WRC avait progressé avant la saison 2020. Un constat partagé par Esapekka Lappi.

« Je pense que nous aurions pu faire de grands pas en avant », a confié le Finlandais, auteur de deux deuxièmes places cette saison. « L’évolution aérodynamique était très prometteuse et elle aurait certainement beaucoup aidé sur les spéciales et les rallyes rapides. Le gain de temps était assez grand. Nous avions également des améliorations liées à la performance avec un nouveau moteur, une nouvelle géométrie et des évolutions sur la direction, sans oublier d’autres choses sur les différentiels. »

L'évolution de la transmission de la Citroën C3 WRC avait constitué un véritable tournant dans la saison 2019 d'Esapekka Lappi en lui permettant d’exploiter davantage les limites de la voiture au freinage tout en ayant plus d’adhérence et de stabilité dans les virages.

« Comme nous l'avons vu lorsque j'ai obtenu les différentiels que je voulais, tout se mettait en place sur terre », a-t-il ajouté. « J'étais convaincu que nous avions de grands progrès en réserve pour l’an prochain. »

S'il avait accepté que son équipe était en retard début 2019, Pierre Budar estime que ses hommes avaient rattrapé le reste du plateau avant la saison prochaine.

Esapekka Lappi avait repris des couleurs en finissant deuxième en Finlande.

« Il était dur de rattraper le temps perdu en début d'année, car nous avions de nouveaux pilotes et de nouveaux ingénieurs devant comprendre la voiture », a-t-il confié. « Ils ont dû apprendre à travailler ensemble et à définir les priorités du développement. Tout cela a pris du temps, ce qui nous a fait progresser tardivement par rapport aux autres et nous n’avons pas su les rattraper. »

« Nous pouvions toutefois constater des progrès lors des derniers tests de développement », a conclu le Français. « L’équipe de course et l’ingénieur data avaient une meilleure compréhension et expérience de la voiture alors qu’ils étaient tout à fait novices ou presque en début de saison. Avec une saison de plus, je suis presque sûr que nous aurions été beaucoup plus dans le match… Mais c’est facile à dire maintenant ! »

VIDEO

More News