Katsuta tête d'affiche au Japon

L'espoir japonais Takamoto Katsuta vivra le moment le plus intense de sa carrière en étant la star du départ du Central Rally Aichi ce samedi matin.

Basée à Nagakute, à l'est de Nagoya, l'épreuve servira de répétition générale pour le Rallye du Japon 2020. L'an prochain, les mêmes spéciales accueilleront ainsi la dernière manche du calendrier du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Copiloté comme d’habitude par le Britannique Dan Barritt, Takamoto Katsuta pilotera une Toyota Yaris WRC sur le plus grand rallye organisé par son pays depuis la dernière apparition du mondial en 2010.

« C’est un grand immense honneur de piloter cette voiture pour cet événement », a-t-il confié. « Le retour du Rallye du Japon et du WRC sur nos terres représente quelque chose pour tous les fans japonais, mais aussi pour Toyota. »

Après la cérémonie de départ du vendredi soir, quatorze spéciales sur asphalte et 128 kilomètres chronométrés attendent les équipages samedi et dimanche. Les deux journées se divisent en deux boucles identiques, en plus d'une spéciale destinée aux fans autour du parc des expositions abritant le parc d'assistance dimanche.

Disputée samedi, Mikawako sera la plus longue spéciale de l'épreuve avec 14,95 km.

Premier vainqueur d'un rallye WRC au Japon, Petter Solberg revient ce week-end en étant invité par Subaru, STI et l'organisateur de l'événement. Le Norvégien sera un homme extrêmement convoité compte tenu de l’énorme soutien dont il jouit dans le pays.

Parmi les autres engagés, on retrouve Hiroki Arai, l'ancien partenaire de Takamoto Katsuta au sein du Toyota Gazoo Racing Rally Challenge, au volant d'une Citroen C3 R5 ou encore l'ancien pilote de Formule 1 Heikki Kovalainen sur une Toyota GT-86.

Le rallye servira également à former les organisateurs et les commissaires. Des représentants des équipes engagées en WRC y feront également une escale sur leur route vers le Kennards Hire Rally Australia afin de préparer le terrain en vue de l'an prochain.

More News