Le WRC en 2018 :
rétrospective (partie 3)

Nous poursuivons la rétrospective de cette campagne fascinante avec le retour d'une légende et l'arrivée d'une révolution à destination des fans du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Sébastien Loeb, les légendes ne meurent jamais.

Des signes avant-coureurs ont été vus au Mexique et en Corse.

Sur la terre, le Français avait pris la tête de l'épreuve avant de faire un peu de zèle en s'arrêtant pour changer une roue alors qu'il n'en avait pas besoin. Sur l'asphalte, il s'est ensuite offert plusieurs scratches.

Tout s'est mis en place lors de sa troisième et dernière apparition de la saison en Espagne. Et quand Sébastien Loeb, neuf titres mondiaux à son actif, s'est imposé au bout du suspense pour la première fois depuis plus de cinq ans, le parc d'assistance était à nouveau bouche bée.

Le maître lui-même était au bord des larmes à l'arrivée de la Power Stage de Santa Marina. Les salves d'applaudissements en conférence de presse ont d'ailleurs salué son exploit à juste titre. Le pilote Citroën disputait en effet son premier Rallye d'Espagne depuis 2012...

Troisième dimanche matin face à des routes encore humides, son choix de pneus inspiré lui a permis de profiter de l'amélioration des conditions. Seul homme aux avant-postes à opter pour le composé dur de Michelin et non les tendres, Sébastien Loeb remportait sa neuvième victoire en Catalogne avec 2''9 d'avance sur Sébastien Ogier malgré un tête-à-queue dans l'avant-dernière spéciale.

Tout simplement fantastique.

WRC+ All Live a révolutionné la couverture du championnat en 2018.

Une révolution audiovisuelle

En 2018, le Championnat du Monde FIA des Rallyes est passé au direct. Pas qu'un peu. Toute la saison l'a été !

WRC+ All Live a provoqué une véritable sensation en révolutionnant la manière dont la discipline est retransmise. Pour la première fois, chaque spéciale de chaque rallye était diffusée en directe et accessible aux fans selon leurs désirs. En tout, plus de vingt-cinq heures de programmes par épreuve étaient disponibles.

Les spectateurs ont pu accompagner leurs idoles et leurs chouchous à travers les images embarquées ou encore les superbes prises de vues aériennes grâce aux hélicoptères de la production. Après chaque arrivée sur une spéciale, nos experts en studio ont analysé la situation, tout en voyant leurs propos corroborés par les déclarations prises au cœur du parc d'assistance.

Le spectacle a donc été intense sur les spéciales et en dehors.

Certains des moments forts de la saison ont même eu lieu en direct devant les fans, comme lorsque Thierry Neuville, puis Sébastien Ogier, se sont tous les deux attelés à réparer leurs voitures meurtries pour préserver leurs espoirs de titre en Turquie.

Cela ne fait aucun doute, WRC+ All Live a profondément changé la manière dont les fans suivent le Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Lundi : le titre de Toyota et l'étape du samedi en Turquie.

VIDEO

More News