Un vendredi en Australie :
avantage Ogier dans la course au titre

Sébastien Ogier s'est rapproché d'une sixième couronne consécutive après une première étape captivante au Kennards Hire Rally Australia.

Sébastien Ogier (Ford Fiesta) a pris un avantage significatif sur son principal adversaire dans la course au titre, Thierry Neuville (Hyundai i20), le Belge perdant quarante-cinq secondes en manquant une chicane dans la dernière spéciale au cœur des forêts.

Les deux prétendants ont eu du mal à trouver de l'adhérence en ouvrant la route. La pluie prévue durant la nuit n'est finalement jamais arrivée et ils ont dû balayer une couche de terre meuble, laissant une trajectoire plus propre et plus rapide à leurs adversaires.

Avant le second passage dans Sherwood (26,68 km), Thierry Neuville était septième, trois places et près de dix secondes devant Sébastien Ogier. Sa Hyundai i20 a subi une crevaison à l'arrière gauche après un saut et il glissait peu après dans une chicane et calait.

Pointant à trois points de son rival avant le départ, le Belge a ainsi rétrogradé en dixième position. Il fait ainsi face à la perspective bien peu enviable d'être le deuxième à s'élancer dans les spéciales samedi, sur des routes recouvertes d'une terre encore plus épaisse que le premier jour.

De son côté, Sébastien Ogier a conclu la journée au septième rang, bien aidé par ses équipiers chez M-Sport, Teemu Suninen et Elfyn Evans, qui ont délibérément ralenti avant l'arrivée de l'ES6 pour lui permettre de remonter dans la hiérarchie et de disposer d'une meilleure position de départ pour la deuxième étape. 

« J'ai attaqué comme un fou dans la dernière spéciale », a-t-il assuré. « Les conditions étaient pires que ce matin. J'étais à la limite, je n'aurais pas pu faire plus. »

Dernier dans l'ordre de départ, Mads Østberg a pleinement utilisé cet avantage pour emmener un doublé provisoire des Citroën C3. Le Norvégien a pris la tête lors du premier passage dans Sherwood et a terminé avec 6''8 d'avance sur Craig Breen, qui a dû gérer des problèmes de freins.

Thierry Neuville a perdu du temps en raison d'une crevaison cet après-midi.

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) pointe 1''9 plus loin. Le Finlandais et son équipier Esapekka Lappi (Toyota Yaris) ont été ex æquo en tête au début de l'épreuve, mais ce dernier a perdu vingt secondes en franchissant un gué. Il occupe désormais la sixième place. 

Quatrième à 3''8 de Latvala, Hayden Paddon (Hyundai i20) devance Ott Tänak (Toyota Yaris), dont la journée parsemée d'erreurs a bien failli se terminer prématurément quand un coup de raquette a envoyé sa voiture sur deux roues et dans un fossé. Outsider dans la course au titre, l'Estonien était troisième avant de se rater dans le même gué qu'Esapekka Lappi. L'impact a endommagé l'aérodynamique avant et affecté la tenue de route de sa voiture.

Elfyn Evans et Teemu Suninen sont huitième et neuvième, derrière Sébastien Ogier, tandis que Thierry Neuville est relégué 24''7 plus loin.

Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a fait l'objet du seul abandon majeur, le Norvégien se garant avec un radiateur probablement endommagé après une escapade dans un fossé.

Samedi, la deuxième étape sera la plus longue et la plus difficile de l'épreuve. Les concurrents prendront la direction du sud et de la région de Nambucca Heads pour deux boucles identiques de quatre spéciales. Les deux derniers passages sur la plage de Coffs Harbour porteront la distance chronométrée à 133 km.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Kennards Hire Rally Australia avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

Video

More News