ES19-21 : Ott Tänak perd la tête

Jari-Matti Latvala a repris la main au Kennards Hire Rally Australia dimanche matin après qu'une erreur de son équipier Ott Tänak ne le relègue à la deuxième place.

ES19 à ES21

ES19 - Coramba 1 (15,55 km)
Coramba est rapide tout du long, avec moult longues lignes droites et virages rapides pour tester la bravoure des pilotes. Elle grimpe d'abord sur des routes inhabituellement cassantes, mais elle est plus meuble pour le reste du parcours – à l'exception d'une nouvelle portion plus raide après 12-13 km. Elle est entièrement en forêt, avec des bosses cassant le rythme.

ES20 - Sapphire 1 (19,27 km)
De nombreuses routes familières des années précédentes réunies dans une nouvelle spéciale. Elle est rapide de bout en bout et courue essentiellement entre les arbres. Une épingle prononcée casse le rythme après 15,6 km, mais c'est la seule fois où la vitesse diminue jusqu'à une portion de 500 mètres plus technique menant à l'arrivée. 

ES21 - Wedding Bells18 1 (7,16 km)
Wedding Bells tient son nom d'un chercheur d'or y ayant emmené sa nouvelle épouse en lune de miel. Elle est rapide, mais étroite, et la surface est argileuse avec un peu de terre meuble pouvant inquiéter les premiers à s'élancer. Elle est surtout connue pour sa zone spectateurs extrêmement populaire avec son saut, suivi d'un gué et d'un droite pour un second passage juste avant l'arrivée.

Annoncée tout le week-end sur la région de Coffs Harbour, la pluie est finalement arrivée dans la nuit et les routes forestières au nord de la ville étaient extrêmement glissantes, comme Ott Tänak (Toyota Yaris) l'a vérifié à ses dépens dans la spéciale de Sapphire.

L'Estonien a été l'un des nombreux pilotes surpris par un gauche piégeur dans la seconde spéciale de la matinée en tirant tout droit dans les arbres. Il lui a fallu près de vingt secondes pour retrouver la route, assez pour permettre à Jari-Matti Latvala de récupérer la tête qu'il détenait hier.

« Je suis resté un peu bloqué en marche arrière, mais que puis-je dire ? Ce n'est pas facile de toute évidence », a lâché Ott Tänak, désormais à cinq secondes de son équipier. Une victoire lui est essentielle pour ses espoirs de titre de Tänak et son aîné sait qu'il pourrait lui être demandé de céder sa place dans la dernière boucle.

Sébastien Ogier (Ford Fiesta) garde le contrôle dans la course au titre. Le Français a conservé la sixième place et - provisoirement - une sixième couronne consécutive, quels que soient le résultat de Tänak et l'attribution des points bonus de la Power Stage.

« Sur le sec c'était compliqué », a-t-il dit. « Mais c'était pire sur le mouillé tant il est difficile de juger le niveau d'adhérence. Il y a quelques portions extrêmement glissantes et ce n'est pas de tout repos ! »

Troisième et dernier pilote en lice au championnat, Thierry Neuville (Hyundai i20) n'a pas pu progresser depuis la huitième place malgré une belle attaque de la part du Belge. Il a d'ailleurs touché un talus dans la première spéciale de Coramba avant de se faire piéger dans le même virage qu'Ott Tänak.

Hayden Paddon (Hyundai i20) a conservé la troisième place à 14''6 de Tänak en signant le scratch dans Sapphire. Il dispose d'une confortable avance sur Mads Østberg (Citroën C3) et Esapekka Lappi (Toyota Yaris), le plus rapide sur Wedding Bells18 en fin de boucle.

Craig Breen (Citroën C3) a connu une matinée difficile en glissant dans les arbres et en partant en tête-à-queue dans Sapphire avant une excursion plus sérieuse dans les arbres de Wedding Bells18. Des répérations ont été nécessaires pour colmater une fuite d'huile après l'arrivée.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Kennards Hire Rally Australia avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News